La voiture de Courtney Love s’est retrouvée coincée au milieu de la grève des taxis à Paris jeudi. La rockeuse de 50 ans, qui se trouvait dans le véhicule d’une entreprise concurrente d’Uber, a décrit en direct les évènements.

Son chauffeur aurait été pris à parti et agressé, et le véhicule aurait été immobilisé. Courtney aurait dû attendre plus d’une heure avant de voir son véhicule repartir. Elle a surtout révélé avoir dû payer des motards pour qu’ils lui permettent de s’échapper. La voiture a également été bombardée par des oeufs au cours de l’opération. D’autres véhicules aurait été attaquées à coup de barres de métal. Un des tweets de la chanteuse déclare qu’après cette attaque, elle se sentait plus en sécurité à Bagdad qu’à Paris, et elle a demandé à François Hollande «où était la police?» et si c’était «légal d’attaquer les touristes?» Plus de peur que de mal pour Courtney qui est à présent hors de danger.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!