SartorialPhoto / Splash News Amanda Seyfried

Amanda Seyfried trouve les réseaux sociaux «déprimants». L’actrice de 29 ans, qui a pourtant plus d’un millions d’abonnés sur son compte Instagram, a progressivement développé une haine pour ce type de médias.

La jeune femme déteste le fait que la popularité des acteurs sur les réseaux sociaux est définie par le type de rôle qu’ils choisissent, et non par leur qualité artistique. Elle considère que des sites comme Facebook et Twitter sont devenus des moyens de valider la popularité des gens à Hollywood, et que c’est un problème car ce type d’instruments ne mesure pas le talent des acteurs, mais leur médiatisation.

Par exemple, un acteur apparaissant dans une série pour adolescents aura des millions de fans sur internet, mais sera inconnu au bataillon pour quiconque ayant passé l’étape difficile de la puberté. De plus, les égoportraits la mettent mal à l’aise, car elle pense que c’est une preuve que les gens qui les publient ont quelque chose à prouver. L’actrice considère que les gens ne réalisent pas l’impact que les réseaux sociaux ont sur leur carrière, et qu’il faut une solide stratégie de communication pour réussir à durer à Hollywood.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!