Dès les premiers riffs de guitares, Interpol a donné le ton, ça sera rock, très rock! Et on n’en attendait pas moins de la formation new yorkaise.

Paul Banks et sa bande, qui avaient également donné un concert au Métropolis la veille, ont été fidèles à leurs habitudes. Complices et un brin désinvoltes, les membres d’Interpol ont présenté certains des titres de son plus récent album El Pintor, comme All The Rage Back Home, My Desire ou encore Anywhere, sans pour autant délaisser ses morceaux plus anciens. Une performance exécutée à la perfection malgré la forte pluie et les rafales de vents qui ont traversé le site pendant une vingtaine de minutes. Interpol est resté de glace face à la météo, tout comme la foule…

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!