Quand le chanteur Samuel T. Herring est arrivé, clope au bec, sur la scène de la Montagne, rien ne laissait présager qu’il donnerait le coup d’envoi d’un party endiablé. Le spectacle de Future Islands a démarré sur les chapeaux de roues! La formation rock originaire de Baltimore a certainement offert l’un des spectacles les plus explosifs de la fin de semaine. La présence déjantée et les déhanchements lascifs du chanteur et leader du groupe y sont certainement pour beaucoup. Comme possédé, l’expressif Samuel Herring chantait avec une voix allant parfois jusqu’au death metal, s’adressant tantôt au ciel, tantôt à sa main, se léchant les doigts avant de se jeter par terre et de se relever d’un bond. Le groupe a envoyé à la chaîne son rock électro ne laissant aucune seconde de répit au public. On a pu entre autres danser sur A Dream of You And Me (voir vidéo ci-dessous) ou encore Seasons. Future Islands nous a littéralement laissée bouche-bée!

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!