À 43 ans, le rappeur Busta Rhymes est toujours aussi belliqueux!

Venu pour faire quelques tractions et entretenir son impressionnante masse musculaire, le rappeur a commencé à se battre avec un autre membre de la salle de sport de Chelsea qu’il fréquente régulièrement.

L’auteur de «Whoo Haa! Got you all in check» est accusé d’avoir jeté au visage de son adversaire un milkshake protéiné et de l’avoir frappé à la nuque. Il est toujours derrière les barreaux pour agression au deuxième degré à New York.

Son avocat Scott Lemon a déclaré récemment que la victime représentait «encore une personne qui cherchait à attirer l’attention et tirer profit de la célébrité et de la fortune de son client». Ce n’est pas la première fois que le rappeur se révèle violent: en 2006 il avait déjà agressé un homme qui avait craché sur sa voiture. Six mois plus tard, le rappeur avait encore agressé un conducteur.

À cause de ces antécédents, Busta Rhymes s’expose non plus à des jours de travaux d’intérêt général, mais à une lourde amende et sans doute de la prison avec sursis!

L’animateur de «Pimp my Ride» n’a rien perdu de sa fougue!

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!