L’enfer est pavé de bonnes intentions! À l’instar de sa famille peu connue pour son usage du politiquement correct, Kelly Osbourne a réussi en une phrase à se mettre toute la communauté latino, si ce n’est la totalité des États-Unis, à dos.

Invitée à l’émission télévisée «The View» et voulant exprimer son désaccord avec le programme sur l’immigration du très républicain Donald Trump, candidat à la présidence, la jeune femme a déclaré : «Si vous expulsez tous les Latinos des États-Unis, qui va nettoyer vos toilettes? Donald Trump?»

La controverse pour répondre à la controverse ? Une stratégie qui ne s’est pas avérée payante pour la jeune femme, qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux! La présentatrice, tentant un sauvetage in extremis de la chanteuse, lui a fait remarque à juste titre qu’«il y avait d’autres emplois auxquels les Latinos pouvaient prétendre».

Se rendant compte de sa bourde, Kelly a alors essayé de se rattraper aux branches maladroitement en essayant de clarifier sa pensée, mais le mal était fait.

On est sûrs que tous les Latinos apprécieront son second effort de justification via Facebook: «Je veux tout d’abord préciser que j’assume pleinement la responsabilité de mes actes. Dans ce cas précis, j’admets que ma formulation était maladroite et que j’ai fait une grosse boulette. En revanche je ne vais pas m’excuser d’être raciste car je ne le suis pas. J’ai appris ma leçon aujourd’hui et j’espère que ce que j’ai dit va ouvrir un débat à propos de l’immigration et de la communauté latino en général».

Tout en concluant avec grâce: «Pour info, je nettoie moi-même mes toilettes». Un argumentaire que certains jugeront assez nauséabond!

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!