Jeremy Jackson a reçu l’ordre de se tenir à l’écart de son ex-petite amie et de son chien. L’ancien acteur d’Alerte à Mali­bu fait l’objet d’une ordonnance restrictive car Elise Ginsburg a déclaré qu’il l’a menacé de mort à maintes reprises, en brandissant un couteau ou un tire-bouchon, et l’étranglant et la blessant, lors d’une dispute le mois dernier.

Et Elise est également inquiète car Jeremy pourrait bien embaucher des personnes pour qu’elles cambriolent sa maison. Selon TMZ, un juge a ordonné à la star de 34 ans de ne jamais s’approcher à moins de 100 mètres de son ex, des membres de sa famille et de son chien, Versace, qu’elle considère comme son réconfort.

L’incident s’est déroulé quelques mois après que Jeremy ait été arrêté pour avoir poignardé un homme à Westlake en Californie. Il s’est enfui avant que la police n’arrive sur les lieux, mais la victime a décrit son agres­seur comme étant l’ac­teur qui jouait Hobie dans Alerte à Mali­bu. Le jour suivant la police a été prévenu qu’une personne rodait près de la scène du crime et l’a immédiatement arrêté.

Le détective de police de Los Angeles, Joe Rios a révélé plus tard que Jeremy avait été mis en garde à vue pour agression à main armée, mais relâché sous caution le jour même. Jeremy a avoué récemment qu’en 1999, il se droguait à la méthamphétamine et buvait trop d’alcool, ce qui l’avait amené à prendre la décision de quitter Alerte à Mali­bu. Il y a quelques mois, il a été viré prématurément de la version britannique de l’émission ‘Celebrity Big Brother’, pour avoir essayé d’enlever le peignoir d’une autre participante, le mannequin Chloe Goodman. Décidément Jeremy Jackson a beaucoup de chemin à faire avant de retrouver son équilibre!

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!