LAS VEGAS, États-Unis – Pour Céline Dion, remonter sur la scène du Colosseum, à Las Vegas, c’est un peu revenir comme à la maison.

En conférence de presse, jeudi, à quelques heures de la première de son spectacle, la chanteuse québécoise a qualifié son retour sur les planches après un an d’absence comme étant un «grand soir» et un «moment important dans sa carrière».

Visiblement émue, elle confié qu’après une trentaine d’années dans l’industrie de la musique, la scène était devenue un endroit réconfortant et que chanter la libérait de ses angoisses, de ses peurs et de sa peine.

«C’est comme un (soulagement). C’est ma maison», a-t-elle souligné devant les journalistes, à qui elle a répondu en français et en anglais.

Cet effet thérapeutique sera le bienvenu pour la chanteuse alors que son mari, René Angélil, se bat contre une récidive de son cancer de la gorge. Cette rechute est la raison pour laquelle l’interprète de 47 ans avait mis un terme à ses prestations à l’hôtel Caesars Palace, il y a un an.

Jeudi, elle a indiqué que son époux de 73 ans, qui se remet d’une série de traitements reçus au courant de l’été à Boston, assisterait à la première depuis le confort de leur maison et entouré de leurs proches. Elle a d’ailleurs encouragé son époux à faire le vide et à «s’amuser» en regardant son spectacle.

Interrogée au sujet de la santé de M. Angélil, l’artiste a répété qu’elle ignorait combien de temps il lui restait à vivre, mais que le couple prenait chaque jour à la fois et profitait de chaque instant.

Elle a ajouté que son retour marquait «la continuation du livre de (leur) vie» et que son mari «lui transmettait sa force».

Plus tôt cette semaine, en entrevue avec le quotidien «USA Today», la célèbre chanteuse avait confié que son mari lui avait dit qu’il voulait «mourir dans ses bras» et il lui a donné des instructions détaillées sur ses funérailles.

Elle a d’ailleurs affirmé que la maladie de son compagnon de toujours l’avaient amené à interpréter différemment ses chansons. «Les chansons veulent dire quelque chose maintenant. Pour moi, ce sont des chansons différentes (…) Je les chante depuis tellement longtemps, mais maintenant je le ressens», a-t-elle expliqué en anglais.

L’artiste a longuement parlé de ses trois enfants, qui, dit-elle, vont bien malgré les derniers mois difficiles. Elle tente de leur apprendre que la maladie fait partie de la vie et qu’il faut l’accepter. «Des choses arrivent dans la vie, et tu ne peux pas pleurer constamment et être déprimé», a-t-elle lancé.

En reprenant ce spectacle conçu en 2011 et remanié, Céline Dion se trouve à honorer son engagement envers l’établissement hôtelier de Las Vegas, qui se termine en 2019. Pour l’instant, elle offrira une série de concerts ponctuels jusqu’au mois de janvier.

Cette nouvelle version du spectacle inclura notamment des hommages au chanteur Elvis Presley et au groupe Queen, selon des porte-paroles du Caesars Palace

Depuis sa toute première représentation à Las Vegas, en 2003, la chanteuse québécoise a foulé la scène du Colosseum 927 fois en tout.

Céline Dion n’abandonne pas l’enregistrement en studio;elle lancera un nouvel album francophone en 2016 et un anglophone en 2017.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!