Universal Pictures / YouTube LLC Michael Fassbender dans «Steve Jobs»

Le festival du film de Telluride, dans le Colorado, a beau garder une dimension humaine en cette fin d’été, bon nombre de commentateurs pensent qu’il est l’un des baromètres clé des Oscars à venir. Voici un tour d’horizon des avant-premières qu’il réserve cette année.

Du 4 au 7 septembre, le festival de Telluride est pris en sandwich entre deux grands rendez-vous internationaux, à savoir le Festival de Venise (2-12 septembre) et celui de Toronto (du 10 au 20 septembre).

Ces trois festivals permettent aux grandes majors et aux indépendants de présenter en avant-première de nombreux films qui marqueront les mois à venir.

On découvrira ainsi le film de Danny Boyle, dans lequel Michael Fassbender incarne le co-fondateur d’Apple. Ce nouveau biopic s’inspire de la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson. Il met aussi en vedette Kate Winslet, Seth Rogen et Jeff Daniels. Durant le festival, l’Anglais Danny Boyle recevra un prix qui viendra couronner l’ensemble de sa carrière, allant de « Trainspotting » à « Slumdog Millionnaire ».

« Suffragettes », l’histoire du mouvement politique anglais du même nom qui militait pour le droit de vote des femmes au Royaume-Uni, sera lui aussi présenté en avant-première mondiale. Il est porté par un trio de femmes de poigne : Carey Mulligan, Helena Bonham-Carter et Meryl Streep.

Après son passage remarqué à Cannes, couronné d’un prix d’interprétation pour Rooney Mara, le drame romantique « Carol » sera présenté à Telluride.

Cette dernière sait qu’elle ne repartira pas les mains vides du festival, elle recevra un Silver Medallion qui viendra aussi couronner sa jeune carrière.

Parmi les autres grandes avant-premières nord-américaines, on note le biopic du mafieux Whitey Bulger, « Strictly Criminal » (avec Johnny Depp, Benedict Cumberbatch et Dakota Johnson), ainsi que le film sur le scandale pédophile dans l’Église catholique américaine, « Spotlight », (Mark Ruffalo, Rachel McAdams) et « Beasts of No Nation » (Idris Elba, dirigé par Cary Fukunaga) qui sera diffusé sur Netflix.

Parmi les 27 films de la sélection, on note aussi « Anomalisa », de Charlie Kaufman (autre avant-première mondiale), « Amazing Grace », un documentaire-concert d’Aretha Franklin par Sydney Pollack, et le docu « Hitchcock/Truffaut », de Kent Jones, sur les deux grands cinéastes.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!