AFP Le film raconte l'histoire d'Edith, une romancière du début du 20e siècle interprétée par l'Australienne Mia Wasikowska.

Le réalisateur mexicain Guillermo del Toro revient au style qui l’a fait connaître avec un film d’horreur baptisé «Crimson Peak», une aventure qui mêle romantisme et épouvante et promet de rendre hommage aux classiques du genre.

Le film qui sortira le 14 octobre en France et le 16 aux Etats-Unis, s’inscrit dans la lignée du conte fantastique «Le Labyrinthe de Pan», mais sans le cadre politique de ce film remarqué à Cannes en 2006. Et il rompt avec la direction prise par le réalisateur dans l’un de ses derniers opus, le film de science-fiction «Pacific Rim» sorti en 2013.

Le nouveau film «combine en quelque sorte un conte de fées sombre avec des éléments surnaturels et du mélodrame», a déclaré le réalisateur âgé de 50 ans lors d’une conférence de presse à New York.

Le film raconte l’histoire d’Edith, une romancière du début du 20e siècle interprétée par l’Australienne Mia Wasikowska (qui a joué dans «Alice au Pays des merveilles» de Tim Burton) et de son mystérieux époux Sir Thomas Sharpe, joué par le Britannique Tom Hiddleston.

Le casting est complété par la soeur de Sir Thomas, Lady Lucille Sharpe, incarnée par l’Américaine Jessica Chastain (vue dans «Zero Dark Thirty» ou «Interstellar»), et par Charlie Hunnam, qui a déjà tourné avec Guillermo Del Toro dans «Pacific Rim». Ce dernier interprète le docteur Alan McMichael, qui ne laisse pas la jeune Edith indifférente.

Toute la seconde partie du film se déroule dans le manoir de famille Sharpe en Angleterre. Un lieu hanté que le réalisateur met en scène avec fantômes, neige tachée de sang et autres cris stridents.

«Guillermo ne sacrifie jamais les émotions au profit de l’esthétique qui est pourtant sa marque de fabrique», a souligné Mia Wasikowska lors de la présentation du film.

Le film promet plusieurs clins d’oeil aux classiques du genre comme «L’Exorciste» de William Friedkin ou «Shining» de Stanley Kubrick.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!