Télé-Québec Une image extraite du documentaire.

On pense souvent que le don d’organes n’est qu’une question de signature au dos de la «carte Soleil». Mais si cette étape est évidemment cruciale, elle représente un des multiples maillons qui forment la grande chaîne faite d’instants délicats et capitaux menant à une greffe. C’est ce que nous rappelle le documentariste André St-Pierre en retraçant, du donneur au receveur, tout le processus qui permet de faire en sorte que La vie continue.

Parmi ceux qui se confient à la caméra, on trouve la famille d’une patiente victime d’un traumatisme crânien sévère. Une dame qui, de son vivant, avait exprimé le désir d’offrir un jour ses organes à des personnes malades. Au fil du film, sa nièce dit son immense peine face au décès de sa tante, mais aussi sa joie profonde de voir que cette dernière pourra aider d’autres gens à avoir une nouvelle vie. On entend également le témoignage du Dr Pierre Marsolais, médecin intensiviste et spécialiste en dons d’organes à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, qui répète combien il est important de «prendre soin des familles de donneurs».

Suivant le personnel hospitalier des soins intensifs de l’aire d’attente, où il faut rejoindre les proches pour discuter de la marche à suivre, à la salle de réunion, où on revient sur l’ensemble du processus, le réalisateur nous présente, sans brusquer ni les spectateurs ni les protagonistes, cette procédure complexe et très émotive. Une incursion privilégiée.

Présenté lundi à 21h sur les ondes de Télé-Québec. En rediffusion mercredi à 13 h et dimanche à 15 h.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!