Le rapport du bureau du médecin légiste du comté de Hennepin, au Minnesota, a révélé vendredi que le musicien Scott Weiland, décédé le 3 décembre dernier, a été emporté par une combinaison de drogues (cocaïne, éthanol et amphétamines), d’alcool, et des conditions médicales desquelles il souffrait (maladie cardiovasculaire, asthme, dépendance à diverses substances).

Le décès a été qualifié d’accidentel.

L’ancien leader de Stone Temple Pilots, qui avait 48 ans, avait été retrouvé mort dans son autobus de tournée dans le Minnesota.

Ses funérailles ont eu lieu le 10 décembre à Los Angeles.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!