ITF Films

Amoureux de cinéma indépendant surprenant, vous avez peut-être déjà le réalisateur et scénariste new-yorkais Alex Ross Perry, 31 ans, dans votre ligne de mire. C’est qu’en quelques années à peine, A.R.P. a capté l’attention avec sa griffe à la fois originale et respectueuse du septième art, sa maîtrise de la mise en scène et sa direction d’acteur impeccable.

Après le jouissif Listen Up Philip, comédie dramatique dans laquelle Jason Schwartzman jouait un insupportable écrivain imbu de lui-même, le cinéaste refait équipe avec Elizabeth Moss (qui y jouait son ex) pour Queen of Earth. Dans ce film noir, à l’ambiance tendue et horrifique, la brillante interprète (que les inconditionnels de Mad Men appellent encore «Peggy») offre une performance impériale, sombrant peu à peu dans la folie, la paranoïa et les cascades de rires hystériques.

Se déroulant dans un joli chalet à la campagne, l’œuvre qui évoque Polanski dépeint l’étrange, voire toxique amitié liant deux jeunes femmes. Le réal y alterne entre deux étés, deux moments entre lesquels le miroir s’est inversé, comme le paysage dans le reflet du lac. Autrefois parfaitement heureuse et parfaite tout court (cheveux, sourire, vie), prodiguant des conseils hautains à sa complice, alors triste et déprimée, la demoiselle incarnée par Moss traverse, un an plus tard, un double deuil. Celui de son père, regretté artiste dans l’ombre duquel elle a toujours vécu, et celui de sa relation avortée avec un amoureux infidèle. Dialogues méchants, répliques vengeresses, musique inquiétante, mascara qui coule… Malaisant… et savoureux.

En version originale anglaise
Mardi soir à 19 h 30 au
Centre Phi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!