The Associated Press Marion Cotillard et Xavier Dolan le jour de la présentation du film «Juste la fin du monde» à Cannes.

Le cinéaste québécois Xavier Dolan a remporté samedi le Prix œcuménique au festival de Cannes pour son film Juste la fin du monde.

Le Prix œcuménique est remis chaque année par un jury indépendant à un film de la compétition, des oeuvres «aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle».

«Je pense qu’il n’y a rien de plus fort pour un artiste ou un réalisateur ou une personne qui aime raconter l’histoire d’êtres humains que son film soit remarqué pour son humanité, pour ses principes, pour aussi l’amour qu’il retient et qu’il prodigue», a déclaré ému Xavier Dolan lors de la remise du prix.

«Ce qui ne peut être prononcé peut s’entendre à travers le visage que filme Xavier Dolan de façon transcendantale, a estimé le jury. Dans les non-dits, les clameurs et les regards se loge l’histoire d’une famille où l’on tait l’amour que l’on se porte, où l’on crie pour ne pas révéler l’essentiel.»

Le film du jeune réalisateur est toujours en lice pour la Palme d’or qui sera remise dimanche.

Juste la fin du monde avec Marion Cotillard, Léa Seydoux, Nathalie Baye, Gaspard Ulliel et Vincent Cassel, sera à l’affiche au Québec le 21 septembre.

Les films I, Daniel Blake de Ken Loach et American Honey d’Andrea Arnold ont pour leur part reçu une mention spéciale du jury.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!