Collaboration spéciale Christopher Lloyd assistera à la projection du film I Am Not a Serial Killer.

Quelque 145 longs métrages venus de 40 pays sont  au programme de la 20e édition du festival célébrant le cinéma de genre.

Un western avec Ethan Hawke et John Travolta (In a Valley of Violence de Ti West); un hommage à Sergio Leone mettant en vedette Luke Wilson et Chad Michael Murray (Outlaws and Angels de JT Mollner); la comédie noire du regretté réalisateur français Pascal Chaumeil Un petit boulot, qui met en vedette Romain Duris et Michel Blanc, présentée en première mondiale; I Am Not a Serial Killer, film de Billy O’Brien auquel assistera sa vedette, Christopher Lloyd (l’inoubliable Doc Brown de Back to the Future)…

Le festival Fantasia dévoilait mercredi sa programmation complète, qui comptera plusieurs premières attendues.

On savait déjà que cette 20e édition présenterait des films québécois en ouverture et en clôture – respectivement King Dave de Podz et Mon ami Dino de Jimmy Larouche. La projection de ce dernier sera suivie du drame d’épouvante Don’t Breathe, encensé à SXSW, en présence de son réalisateur Fede Alvarez.

Art Fantasia Don't Breathe 1
Image tirée du film Don’t Breathe

Aussi au menu, un conte de Noël en version horreur avec Red Christmas de Craig Anderson, mettant en vedette Dee Wallace (E.T.), la comédie dramatique sur l’adolescence Some Freaks d’Ian MacAllister McDonald, et À la recherche de l’ultra-sex, des Français Nicolas et Bruno, qui transforment des scènes tirées de films érotiques en saga de science-fiction.

La 20e édition de Fantasia se tiendra du 14 juillet au 3 août. C’est le collectif Roadkill Superstar – derrière Turbo Kid, succès-surprise de la dernière édition – qui agira à titre de président d’honneur du festival.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!