MONTRÉAL – Cinq escrimeurs feront partie de l’équipe olympique canadienne aux Jeux olympiques de Londres.

Les sabreurs Philippe Beaudry et Sandra Sassine, les fleurettistes Étienne Lalonde-Turbide et Monica Peterson ainsi que l’épéiste Sherraine Schalm tenteront de procurer une première médaille olympique au Canada dans cette discipline.

Schalm, âgée de 37 ans, est la plus expérimentée du groupe puisqu’elle en sera à ses quatrièmes Jeux olympiques. Espoir de médaille aux Jeux de Pékin en 2008, elle avait été éliminée dès le premier tour du tournoi à l’épée.

Originaire de l’Alberta et membre de l’équipe nationale depuis 1994, elle est toutefois entrée dans l’histoire en raflant une médaille de bronze aux championnats du monde en 2005 — la première médaille du Canada à cette compétition. L’année suivante, elle devenait la première escrimeuse non européenne à terminer en tête du classement général de la Coupe du monde à l’épée. En 2009, elle a aussi mérité une médaille d’argent aux mondiaux.

Sassine, 32 ans, et Beaudry, 25 ans, en seront pour leur part à leur deuxième présence aux jeux.

«J’ai dû attendre jusqu’à ma dernière compétition pour obtenir mon billet pour les Jeux mais, maintenant, je peux me tenir devant vous et dire ‘mission accomplie!’», a lancé Sassine, mardi, qui a fini 28e aux Jeux de Pékin.

«Nous savons que la compétition sera féroce, mais nous sommes prêts à livrer bataille», a pour sa part promis Beaudry.

Lalonde-Turbide, de Verdun, et Peterson, de Vancouver, vivront pour leur part leurs premiers Jeux olympiques.

Peterson compte deux médailles d’argent et deux de bronze à son palmarès lors des deux dernières éditions des Jeux panaméricains.

Aussi dans Dossiers :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!