MONTRÉAL — La manière importait peu pour les joueurs du Canadien, il fallait gagner pour faire oublier la correction de la veille.

Un Carey Price de gala a sauvé ses coéquipiers à de nombreuses reprises en repoussant 34 lancers, samedi, et le Canadien a défait les Flyers de Philadelphie 5-4.

Au lendemain d’une correction de 10-0 face aux Blue Jackets de Columbus, le Canadien a offert un autre effort inégal. Cependant, Andrei Markov, Greg Pateryn, Tomas Plekanec, avec leur premier de la saison, ainsi qu’Alex Galchenyuk et Phillip Danault ont touché la cible pour le Canadien (10-1-1), qui espère avoir tourné la page sur l’humiliante défaite de vendredi.

«Il fallait trouver une manière de gagner et c’est ce qu’on a fait, a déclaré l’entraîneur Michel Therrien. On a réussi à profiter de nos chances et je préfère me concentrer là-dessus.»

Les Flyers (6-6-1) ont accumulé les occasions de marquer, particulièrement en deuxième période quand ils ont eu l’avantage 15-3 au chapitre des tirs au but. Chris VandeVelde, Shayne Gostisbehere, Claude Giroux et Travis Konecny ont trompé la vigilance de Price.

Michal Neuvirth n’a pas connu une grande soirée et a effectué seulement 12 arrêts devant le filet des Flyers, qui avaient gagné leurs trois matchs précédents.

Les deux équipes ont offert du jeu excitant en première période, s’échangeant deux buts chacun.

Mais comme c’est arrivé trop souvent lors des derniers matchs du Tricolore, son adversaire a contrôlé le jeu pendant de longs moments au cours du deuxième vingt. Price a toutefois multiplié les arrêts — réalisant son plus spectaculaire avec la mitaine contre Voracek — pendant que ses coéquipiers peinaient à sortir la rondelle de leur zone.

«Il ne connaît jamais de mauvaises soirées, a mentionné l’attaquant Brendan Gallagher au sujet de Price. Il a réussi des arrêts cruciaux.»

Le Canadien a finalement décoché un premier tir en deuxième période après 14:06 de jeu. Et son deuxième avec 1:22 à faire a trouvé le fond du filet.

Markov a effectué l’entrée de zone sur le flanc gauche et a remis vers Alexander Radulov au centre. Radulov a gardé le disque et s’est déplacé vers la gauche avant de rejoindre Galchenyuk, fin seul de l’autre côté, avec une belle passe à contre-courant. Le jeune Américain a pu tirer dans une cage béante.

«Tous les buts ont été marqués dans des moments importants et ont eu un impact, a noté Gallagher. Ce n’était pas facile de revenir au jeu après le match de vendredi.»

Danault a creusé l’écart tôt en troisième période, mais le Canadien a ouvert la porte aux Flyers en écopant des punitions bêtes.

Giroux a fait mouche à 9:16 pendant que Wayne Simmonds voilait la vue à Price. Plekanec a toutefois riposté 1:41 plus tard à l’aide d’un lancer frappé pendant la deuxième moitié de la punition.

Le but de Plekanec s’est avéré crucial, puisque Konecny a réduit l’écart à 5-4 en avantage numérique avec 3:44 à faire.

«On a eu un bon début de match, les deux équipes jouaient bien en première, a analysé Therrien. On est sorti de notre plan de match en deuxième et ç’a donné le rythme aux Flyers. Je pense qu’on a bien fait en première moitié de troisième période, on créait des revirements. On a été récompensé avec un but. Mais les punitions les ont ramenés dans le match.»

Le Canadien disputera son prochain match mardi, quand les Bruins de Boston seront de passage au Centre Bell. Artturi Lehkonen pourrait s’absenter, lui qui n’a pas terminé la partie face aux Flyers.

Aussi dans Canadien de Montréal :

blog comments powered by Disqus