The Associated Press

CHICAGO — Crawford fin prêt

Le Canadien avait l’intention de mettre fin à cette vilaine disette de 14 ans sans victoire à Chicago, mais le Montréalais Corey Crawford a annoncé ses couleurs au premier vingt. Lors d’un avantage numérique des Blackhawks, Max Pacioretty a décoché un très bon tir des poignets du haut du cercle droit, mais Crawford lui a volé un but en sortant la mitaine. Le gardien de 31 ans a refait le coup quelques minutes plus tard, en gobant un lancer de son ancien coéquipier, Andrew Shaw.

Soirée de première

Le défenseur Gustav Forsling se souviendra longtemps de cet affrontement contre le Tricolore. À son 13e match dans la LNH, le Suédois de 20 ans a fait bouger les cordages pour une première fois en carrière lorsque son tir de la pointe a trompé la vigilance d’Al Montoya. Il a profité de la circulation devant le filet pour permettre aux Blackhawks de prendre les devants 1-0.

Le Canadien réplique

Les hommes de Michel de Therrien n’ont pas mis de temps à ouvrir les valves en deuxième période. Lors d’une supériorité numérique, Shea Weber a trouvé le fond du filet, mais ce ne fut pas grâce à un boulet de la pointe. Le grand défenseur s’est amené sur l’aile droite et il a vu sa passe toucher la lame du bâton de Michal Kempny avant de passer par-dessus l’épaule de Crawford. Une minute 41 secondes plus tard, Alex Galchenyuk a effectué une entrée de zone et il a laissé la rondelle derrière pour Andrei Markov, qui a lancé la rondelle dans la lucarne pour doubler l’avance des siens.

Le café est servi

C’est à la suite d’une séquence bizarre que les Blackhawks ont repris les devants. Après qu’un tir de la pointe d’un défenseur eut touché le filet protecteur derrière le filet de Montoya, le jeu s’est poursuivi sans interruption et 48 secondes plus tard, Patrick Kane a enfilé l’aiguille. Le récipiendaire des trophées Hart et Art-Ross la saison dernière a déculotté Jeff Petry avant de soulever la rondelle par-dessus la mitaine du gardien du Tricolore.

Montoya garde le fort

Alors que le Canadien tentait par tous les moyens de créer l’égalité en troisième période, Montoya s’est dressé devant les attaques répétées des Blackhawks. Le Tricolore a ouvert le jeu et les locaux en ont profité pour s’échapper à deux reprises, mais le gardien originaire de Chicago n’a pas rien donné à Artemi Panarin et Ryan Hartman. Montoya a repoussé les 13 lancers dirigés vers lui en troisième.

Aussi dans Canadien de Montréal :

blog comments powered by Disqus