MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match entre les Rangers de New York et le Canadien de Montréal, samedi.

Faux départ de Shaw

Le Canadien croyait avoir ouvert la marque après 4:00 de jeu quand Phillip Danault a profité d’une mêlée pour envoyer la rondelle dans l’objectif. Les Rangers ont cependant contesté le but, jugeant que l’attaquant du Canadien Andrew Shaw avait commis de l’obstruction contre le gardien Antti Raanta. Les reprises ont démontré que Shaw avait été bousculé par le défenseur Kevin Klein, avant de peut-être s’aider pour s’assurer de nuire au travail du gardien. Les arbitres ont donc annulé le but. Shaw était ensuite au cachot quand les Rangers ont ouvert la marque à 12:24, grâce à un tir sur réception parfait de Brandon Pirri.

La fin pour Shaw

L’attaquant du Canadien Andrew Shaw disputait un premier match depuis le 12 décembre, en raison d’une commotion cérébrale. Sa difficile soirée de travail a pris fin avec 3:04 à faire à la première période. Il a écopé une punition majeure pour obstruction lors d’une puissante mise en échec sur le tard à l’endroit de l’attaquant Jesper Fast. Shaw a ensuite défendu son geste en jetant les gants contre J.T. Miller. En plus des deux punitions majeures, les arbitres ont aussi décerné une inconduite de partie à Shaw. Ce dernier avait donc 22 minutes de punition à côté de son nom après seulement 16:56 d’écoulées au match.

La bonne façon

Alex Galchenyuk était aussi de retour au jeu pour le Canadien, lui qui s’était blessé à un genou le 4 décembre dernier. Il a souligné d’une bien meilleure manière son retour en faisant bouger les cordages après 3:08 de jeu en deuxième période. Mark Barberio a décoché un tir de la pointe en stoppant un dégagement. Complètement oublié devant le filet des Rangers, Galchenyuk a pu habilement faire dévier la rondelle derrière Henrik Lundqvist, qui avait fait son entrée au début de l’engagement en relève à Antti Raanta, blessé au bas du corps.

Dans la controverse

Les Rangers ont repris les devants à 6:20 sur un jeu controversé. Kevin Hayes n’a pu déjouer Carey Price lors d’une échappée, mais Rick Nash a profité du retour pour tirer dans un filet abandonné. Price avait été déporté hors de son filet puisque sa jambière s’était coincée avec le patin de Hayes. Le Canadien a contesté la décision, mais les arbitres ont accordé le but, jugeant que le contact avait eu lieu à l’extérieur de la zone réservée au gardien.

Coup sur coup

À mi-chemin au troisième vingt, le Tricolore a choisi un bon moment pour prendre les devants pour une première fois dans la rencontre. Après qu’Alexei Emelin eut créé l’égalité 3-3 grâce à un tir de la pointe, Max Pacioretty a donné les devants à sa troupe en déjouant Lundqvist entre les jambières, lors d’un échappée. À peine remis de leurs émotions, les partisans du Canadien ont pu célébrer à nouveau quand Paul Byron a vu la rondelle toucher le défenseur Adam Clendening avant d’atterrir dans le fond du filet. Les trois buts sont survenus dans un intervalle de 62 secondes.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!