MONTRÉAL — Les joueurs du Canadien de Montréal étaient bien heureux d’avoir arraché deux précieux points au classement contre l’une des meilleures formations de la Ligue nationale. Mais il y avait aussi un peu de nostalgie dans l’air dans le vestiaire de l’équipe en raison du départ d’un coéquipier qui était apprécié.

L’aventure de David Desharnais avec le Canadien de Montréal s’est terminée mardi soir quand l’organisation montréalaise a annoncé que le joueur de centre avait été échangé aux Oilers d’Edmonton en retour du défenseur Brandon Davidson.

La nouvelle n’a certainement pas laissé indifférent Max Pacioretty, qui a connu de beaux moments avec Desharnais.

«À titre de bon ami, je ne veux pas le voir sur la passerelle des médias chaque soir. Je veux qu’il puisse prouver ce qu’il est capable de faire sur la patinoire. ‘Davy’ a toujours dû confondre les sceptiques, et maintenant il aura une chance de se faire valoir dans un nouvel environnement et de connaître un nouveau départ. J’espère qu’il pourra se faire remarquer et je sais qu’il en est capable. Il est un excellent joueur et les gars aiment évoluer avec lui», a déclaré Pacioretty.

Lorsqu’il a été invité à décrire ce que Desharnais avait pu lui apporter au fil des ans, le capitaine du Canadien a expliqué que son ancien coéquipier avait des atouts qui rejoignent sa vision de ce que doit être un bon joueur centre.

«J’ai toujours pensé qu’un grand joueur de centre fait paraître ses coéquipiers meilleurs qu’ils le sont, recherche ses coéquipiers et dont la mentalité est de distribuer la rondelle, d’abord. Je ne dis pas qu’un joueur de centre ne doit pas tirer au filet et marquer des buts, mais c’est ce que font les meilleurs centres, a d’abord précisé Pacioretty.

«C’est ce qu’il a fait pour moi pendant ma carrière, et je l’en remercie. Nous avons grandi ensemble dans les ligues mineures et si nous avons pu atteindre la Ligue nationale avec confiance, c’est parce que nous avions une belle chimie ensemble qui s’est poursuivie dans la LNH», a-t-il enchaîné.

L’annonce de la transaction est venue alors que s’entamait la deuxième période du match entre le Tricolore et les Blue Jackets au Centre Bell. Desharnais était l’un des trois joueurs laissés de côté, en compagnie de Sven Andrighetto et du défenseur Nikita Nesterov.

Desharnais réagira mercredi matin à 10 h 30 au Complexe sportif Bell de Brossard, tandis que le directeur général Marc Bergevin commentera l’échange lors d’un point de presse prévu à 16 h 30, au même endroit.

«Je tiens à remercier David pour ses nombreuses années avec le Canadien de Montréal. Il a grandi dans notre organisation et nous a rendu de précieux services. Nous lui souhaitons beaucoup de succès pour la poursuite de sa carrière», a par ailleurs indiqué Bergevin, dans un communiqué de presse.

Mis sous contrat par le Canadien à titre de joueur autonome le 5 novembre 2008, Desharnais a participé à 435 rencontres de saison régulière avec le Tricolore depuis ses débuts pendant la saison 2009-2010, récoltant 250 points, dont 79 buts. À cela, il a ajouté trois buts et dix mentions d’aide en 38 rencontres des séries éliminatoires.

Cette saison, Desharnais n’a pris part qu’à 31 matchs et inscrit dix points, dont quatre buts. En excluant la rencontre de mardi, Desharnais avait été laissé de côté lors de sept des 11 dernières parties du Canadien. Il a aussi raté 24 matchs en raison d’une blessure à un genou, entre le 8 décembre et le 26 janvier.

Quant à Davidson, un défenseur gaucher de 25 ans, il a participé à 28 matchs avec les Oilers et obtenu une mention d’aide. En carrière dans la Ligue nationale, il totalise cinq buts et huit mentions d’aide en 91 rencontres.

Originaire de Lethbridge en Alberta, Davidson, qui mesure six pieds deux pouces et pèse 210 livres, a été un choix de sixième ronde des Oilers en 2010.

Il est le troisième défenseur gaucher à se joindre au Canadien en un mois, après Nestorov à la fin de janvier, et Jordie Benn, acquis lundi des Stars de Dallas.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!