L’avance (quatre points) du Canadien en tête de la section atlantique est un peu plus confortable. Après avoir battu les Sénateurs samedi en tirs de barrage, le CH a vaincu ses plus proches poursuivants 4-1, dimanche au Centre Bell. Tomas Plekanec, Jordie Benn, Paul Byron et Nathan Beaulieu ont marqué pour les locaux. Le Tricolore recevra la visite des Red Wings de Détroit mardi soir.

Faits saillants

• Carey Price a réussi le plus bel arrêt du match en fin de deuxième période. Il a bloqué du bout du patin droit le tir sur réception de Kyle Turris. Les Sénateurs étaient dans une descente à trois contre un sur la séquence.

• Offensivement, Shea Weber est reconnu pour son lancer frappé foudroyant, moins pour ses talents de fabriquant de jeu. Il a toutefois fait preuve d’une belle vision du jeu quand il a pris la défense des Sénateurs à contre pied en première période en servant une superbe passe à Artturi Lehkonen, qui s’est retrouvé, pour quelques instants, seuls devant Craig Anderson. L’attaquant a raté la cible.

pouce-vers-le-haut-bleu

Alexei Emelin

À son retour dans l’alignement, le défenseur, sans être spectaculaire, a été solide. On était bien loin de la sortie difficile de mardi dernier contre les Blackhawks de Chicago.

 

pouce-vers-le-bas-rouge

Michael McCarron

Prix à contre pied dans sa zone, le jeune attaquant a sorti le genou pour ralentir Zach Smith en première période. Les Sénateurs n’ont pas marqué en avantage numérique, mais c’était quand même une pénalité niaiseuse.

Le match en chiffres

912

Tomas Plekanec a rejoint Guy Carbonneau au 11e rang des joueurs ayant disputé le plus de matchs dans l’uniforme du Canadien avec 912 sorties. Dans cinq parties il sera à égalité avec Serge Savard au 10e rang.

20

Paul Byron a atteint le plateau des 20 buts pour la première fois de sa carrière en troisième période grâce à un tir vif qui a déjoué Craig Anderson entre les jambières.

 

Échos de vestiaire

«Je ne m’attendais pas à devenir un marqueur de 20 buts dans la LNH. Je suis partie de loin pour atteindre ce plateau.» – Paul Byron

«Ce que j’aime du jeu de Paul [Byron],  c’est sa combativité. Il veut toujours aider à faire la différence. S’il n’y arrive pas, il s’en veut.» – Brendan Gallagher

«Comme les deux villes sont proches géographiquement, je savais que ça allait être une bonne rivalité. Maintenant que les matchs sont de plus en plus important, l’ambiance est encore meilleure.» »
Shea Weber, sur la rivalité Canadien – Sénateurs

Aussi dans Canadien de Montréal :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!