Le défenseur a donné la victoire aux siens en marquant dans les derniers instants de la période de prolongation contre les Devils du New Jersey.

Markov, qui a déjà quatre buts à sa fiche, s’y est pris différemment cette fois-ci pour tromper la vigilance du gardien adverse. Habitué de faire bouger les cordages grâce à un puissant tir de la ligne bleue, le Russe s’est avancé tout près de Martin Brodeur hier, durant un quatre contre trois, et a récupéré un rebond avant de faire mouche.

En plus d’offrir un troisième gain de suite au Tricolore, le vétéran a aussi permis d’éviter une défaite crève-cœur à son équipe, qui avait eu le contrôle durant la majorité du match. Sans grande surprise, Markov n’était pas très impressionné par son exploit dans le vestiaire après la partie. «J’ai été chanceux, a-t-il affirmé. J’ai eu le retour et j’ai dirigé la rondelle vers le filet, c’est tout.»

La belle jeunesse
Le Canadien a aussi pu compter sur la production offensive de deux jeunes espoirs dimanche. Brendan Gallagher a inscrit son premier but en carrière dans la LNH, tandis qu’Alex Galchenyuk a préparé un filet pour chacun de ses compagnons de trio.

En quatre matchs jusqu’à maintenant, Galchenyuk compte trois points (un but et deux passes) tandis que Gallagher en a deux (un but et une passe) en trois sorties.

Le CH menait déjà 1-0 grâce à un but de Ryan White quand Gallagher a brisé la glace. Le tout a commencé par un lobe d’Alexei Emelin qu’un défenseur des Devils n’a pas réussi à contrôler à sa ligne bleue. Galchenyuk a ensuite pris possession du disque et est entré en zone adverse. Il a servi une passe parfaite à Gallagher, qui n’a pas raté sa chance.

Galchenyuk a inscrit son nom à nouveau sur la feuille de pointage en troisième période. Il a intercepté un dégagement avant de rejoindre Brandon Prust près du filet adverse. Ce dernier a montré de belles habiletés pour marquer son premier but dans l’uniforme du Canadien car le relais de son jeune coéquipier était bondissant et il a dû frapper la rondelle au vol pour battre Martin Brodeur.

Responsable de deux des quatre buts du Canadien dimanche, le trio de Galchenyuk, Gallagher et Prust impressionne bien des amateurs depuis le début de la campagne.  «Nous essayons d’apporter de l’énergie sur la patinoire et de mettre de la pressionn en échec avant», a expliqué Gallagher.

Du côté des Devils, Patrik Elias a été le premier à frapper. Au début de la deuxième période, il a fait dévier le tir de Mark Fayne tout près de la cage du Tricolore. La rondelle a rebondie sur la glace avant de se rendre à Price, qui n’a rien pu faire sur la séquence.

Ensuite, David Clarkson a profité du fait que Galchenyuk et Prust étaient au cachot pour réduire l’écart entre les deux équipes à seulement un but. Enfin, Dainius Zubrus a envoyé le match en prolongation grâce à un tir à bout portant.

Victoire importante
Avant le match de dimanche, on pouvait mettre un bémol sur les victoires du Canadien. La première était survenue contre une équipe qui disputait sa troisième partie en quatre soirs – les Panthers de la Floride – et la deuxième avait été obtenue contre une formation connaissant un mauvais départ – les Capitals de Washington.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque les Montréalais viennent de vaincre les Devils du New Jersey. En plus d’avoir été les finalistes de la dernière Coupe Stanley, ils avaient remporté leurs trois premiers matchs de la saison et semblaient indestructibles en sol québécois – huit victoires de suite au Centre Bell avant dimanche.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!