Ceux qui se demandaient si le Canadien allait rebondir après deux défaites (gênantes) de suite ont eu leur réponse: non!

Les Montréalais ont perdu leur troisième match de suite mercredi. Cette fois au domicile des Penguins de Pittsburgh. Il ne s’agit pas d’une catastrophe, mais la façon dont ils se sont inclinés est inquiétante. Au cours de ces trois parties, ils ont accordé 18 buts (5 buts aux Leafs, 7 buts aux Flyers et 6 buts aux Pens). Pendant ce temps, leur attaque a fait mouche à 8 reprises.

Au delà des quelques lacunes offensives, c’est le travail défensif et devant le filet qui est alarmant.

Même si Peter Budaj n’était pas l’unique coupable des trois buts des Penguins au premier vingt, Carey Price a entamé la période médiane devant le filet mercredi. Le Canadien a effectué un changement de gardien durant la partie pour une troisième fois consécutive. Au cours des deux matchs précédents, c’est Price qui avait cédé sa place.

Michel Therrien n’a peut-être pas eu sa meilleure idée de la saison en envoyant Price dans la mêlée. Une quatrième défaite de suite n’aidera certainement pas le gardien, qui semble déjà fragile dernièrement. Et ce n’est pas comme s’il avait eu beaucoup d’aide – comme Budaj d’ailleurs – de la part de ses coéquipiers en zone défensive. De plus, il a été malchanceux sur le but de Douglas Murray, dont le tir a dévié sur Tomas Plekanec avant de pénétrer dans le filet.

Price a toutefois été faible sur la séquence qui a mené au deuxième but de Brandon Sutter. Incapable de maîtriser le tir de Brenden Morrow, il a accordé un mauvais retour que Sutter n’a eu qu’à cueillir.

Au moins, le Canadien a dirigé beaucoup de rondelles vers le filet adverse – 67 en tout. Mais 24 de ces lancers ont été bloqués tandis que 8 ont raté la cible.

Autre bonne nouvelle, Alex Galchenyuk a poursuivi sa belle séquence en l’attaque. En déjouant Marc-André Fleury avec une belle manœuvre en deuxième période, il a inscrit son cinquième but au cours de ses sept dernières sorties. Gabriel Dumont, pour sa part, a marqué son premier but en carrière dans la LNH.

Également, il ne faut pas oublier que le CH affrontait la meilleure équipe dans l’Est. Les Penguins ont maintenant remporté leurs cinq derniers matchs, et cela sans leurs meilleurs éléments. Sidney Crosby est sur la touche depuis le 30 mars tandis qu’Evgeni Malkin a raté les deux derniers matchs des siens et James Neal les quatre derniers.

Les Bruins de Boston ont connu la défaite mercredi soir en tirs de barrage contre les Sabres de Buffalo. En récoltant un point, ils ont rejoint le Canadien au sommet de la section nord-est en plus de se qualifier officiellement pour les séries. Ils ont disputé un match de moins que le Tricolore.

Sans Ryder
Le Canadien doit se frotter à la meilleure équipe dans l’Est sans les services de son buteur le plus prolifique : Michael Ryder (16 filets en 41 parties). L’attaquant est blessé au «haut du corps» et a été rayé de la formation. Son état de santé sera évalué quotidiennement par l’équipe.

Yannick Weber a pour sa part remplacé Nathan Beaulieu à la ligne bleue. Le Suisse n’a joué que deux matchs cette saison.

Ryan White suspendu cinq matchs
L’attaquant du Canadien a payé cher pour sa mise en échec vicieuse qui a donné à Kent Huskins, un défenseur des Flyers de Philadelphie, lundi soir au Centre Bell.

Le préfet de discipline de la LNH, Brendan Shanahan, a imposé une suspension de cinq matchs à White. Les deux hommes se sont rencontrés mercredi aux bureaux newyorkais de la ligue. Sur la séquence pour laquelle a été punie, White a durement frappé Huskins à la tête. En plus de sa suspension, l’attaquant 18 600 $ en salaire.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!