Un relâchement des Jets en troisième période a permis au Tricolore d’aller chercher une victoire 4-2 dont il avait cruellement besoin, jeudi soir à Winnipeg.

Les hommes de Claude Noel avaient du plomb dans les jambes au cours des 20 dernières minutes de jeu, et il est difficile de les blâmer. Ils ont appris durant l’intermission entre la deuxième et la troisième période qu’ils étaient officiellement éliminés des séries en raison des victoires des Sénateurs d’Ottawa et des Rangers de New York.

Ce gain fait énormément de bien au Canadien. Il est assuré de terminer, au moins, au quatrième rang dans l’Est. Les Maple Leafs, qui le chauffaient dernièrement, ne peuvent plus le dépasser. Il a maintenant l’avantage de la glace en première ronde. Le premier match des séries aura lieu mardi prochain au Centre Bell.

Le CH conserve également le même nombre de points que les Bruins (61) et peut encore rêver au premier rang de la section nord-est. Ses grands rivaux ont cependant un match de plus à disputer d’ici la fin de la saison. Cette victoire fera peut-être sortir les Montréalais de leur torpeur. Ils ont une fiche de 2-5-0 depuis qu’ils se sont qualifiés pour les séries.

En plus d’avoir eu affaire à une opposition peu féroce, le Canadien a obtenu deux buts chanceux au dernier tiers. Chaque fois, le gardien Ondrej Pavelec a été incapable de stopper des tirs peu menaçants – de Brendan Gallagher et de Max Pacioretty – et a laissé la rondelle rebondir derrière lui.

David Desharnais a été l’autre marqueur en troisième période. Durant un cinq contre trois, il a récupéré un retour pour mettre fin à une longue séquence sans but. Il n’avait pas trouvé le fond du filet à ses 10 derniers matchs.

Rene Bourque a inscrit le premier but des siens, en deuxième période. James Wright et Blake Wheeler ont donné la réplique pour les locaux. Le Canadien terminera la saison régulière samedi soir à Toronto.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!