Nathan Beaulieu

LONDON, Ont. – L’espoir du Canadien de Montréal Nathan Beaulieu et son père, Jacques Beaulieu, l’ex-entraîneur-chef et directeur général du Sting de Sarnia, ont plaidé coupable à des accusations de voie de fait et ont reçu une aboslution sous condition.

Les deux hommes ont été accusés de voie de fait en avril dernier après une altercation dans une fête privée qui a causé des blessures mineures à deux personnes.

Selon l’avocat Patrick Ducharme, cette décision permettra aux Beaulieu de poursuivre leur carrière respective au hockey.

Une absolution sous condition signifie qu’il n’y a pas de plaidoyer de culpabilité d’inscrit, selon Ducharme, et que la cour accepte leur prise de responsabilité pour leurs gestes. Au lieu de les condamner, elle leur accorde cette absolution.

Le Canadien a sélectionné Beaulieu avec le 17e choix au total du repêchage de 2011. Il a disputé six rencontres avec le Tricolore la saison dernière, récoltant deux aides.

Jacques Beaulieu a été congédié en mai dernier, après que des accusations eurent été déposées contre lui, et l’équipe avait alors affirmé que les résultats sur la glace n’étaient pas liés à cette décision.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!