BROSSARD, Qc – Alex Galchenyuk possède un excellent tir des poignets et une bonne dégaine. Chez le Canadien, on a remarqué qu’il obtient plusieurs buts en s’amenant sur le flanc droit, lui qui tire de la gauche et qui a principalement évolué à l’aile gauche depuis ses débuts dans la LNH.

On a donc fait un plus un, et l’entraîneur Michel Therrien, qui est en mode évaluation et expérimentation, est désireux de voir ce que Galchenyuk peut faire en profitant d’un angle de tir différent sur une base régulière.

«Alex possède de très belles aptitudes et il décoche ses lancers rapidement, a élaboré Therrien. Souvent, des joueurs de sa trempe peuvent facilement faire l’adaptation quand on les utilise hors l’aile. C’est une expérience que nous tentons. C’est la période de la saison que nous pouvons le faire.»

Le jeune attaquant, qui renouera avec l’action mardi après avoir combattu un virus, n’a aucune objection à se prêter au jeu. Il voit même les avantages de la mutation, en s’inspirant de nul autre qu’Alex Ovechkin des Capitals de Washington. Ovechkin tire de la droite, mais il sème la terreur chez les gardiens adverses en dégainant du flanc gauche.

Chez le Tricolore, Max Pacioretty, qui tire de la gauche, est utilisé comme ailier gauche. Mais ça ne l’empêche pas de réussir souvent des buts en supériorité numérique en s’élançant du côté droit, comme on a pu le constater pas plus tard que samedi dernier.

Therrien essaie de trouver des solutions à la problématique du manque d’attaque de l’équipe.

«Nous souhaiterions obtenir plus de buts, mais ce qui compte c’est d’être solide en défense et de remporter des matchs à bas pointages, a-t-il avoué. Nous préconisons un bon style de jeu serré. Pour ce qui est de l’attaque, nous devons envoyer la rondelle plus souvent vers le but et garder les choses simples. Nous serons éventuellement récompensés.»

Thomas amoché

Deux jours plus tard, le jeune attaquant Christian Thomas montrait des marques évidentes du furieux combat qu’il a livré à Matt Calvert des Blue Jackets de Columbus, samedi. Thomas s’est entraîné en portant une grille protectrice.

«Ce n’est pas ma décision et je ne sais pas si je devrai porter la grille pour les matchs, mais peu importe je ne modifierai pas mon style de jeu», a assuré le fougueux ailier.

Thomas, qui a dit ne pas avoir ressenti aucun mal, devrait être à son poste contre les Blues, mardi. Il faisait de nouveau partie du quatrième trio avec Manny Malhotra et Michaël Bournival. Comme Jacob De La Rose pivotait de nouveau le troisième trio, avec Brandon Prust et Dale Weise, le Tchèque Jiri Sekac devrait être l’attaquant en trop.

En défense, aucun changement à prévoir. Le géant Jarred Tinordi portait encore le protecteur facial qu’on a vissé à son casque à la suite de la bagarre dans laquelle il a été impliquée lors de la rencontre face aux Blue Jackets.

Le Tricolore a perdu ses deux derniers matchs à St. Louis en mars 2011 (4-1) et en décembre 2013 (5-1).

Les Blues (38-17-4) occupent le troisième rang de l’Association Ouest, avec 80 points. C’est un de moins que le Canadien (38-16-5) qui trône au sommet dans l’Est.

Galchenyuk a dit n’accorder que peu d’importance à la supériorité documentée des équipes de l’Ouest face à celles de l’Est.

«La seule façon de savoir, c’est de jouer contre l’Ouest, a-t-il réagi. On peut en parler tant qu’on veut, c’est quand on affronte les équipes de l’Ouest qu’on peut porter un meilleur jugement.»

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!