NASHVILLE, États-Unis – On attendait un duel de gardiens, et c’est ce qu’on a eu.

Filip Forsberg a tranché le débat entre Pekka Rinne et Carey Price pendant que P.K. Subban était au cachot, à 1:54 de la période supplémentaire, et le Canadien a encaissé une défaite de 3-2 mardi soir.

«On a vu deux gardiens de but élites ce soir, mais dans l’ensemble ç’a été un bon match», a déclaré l’entraîneur-chef Michel Therrien, dont les hommes se sont hissés au sommet du classement général en devenant la première équipe de la LNH à atteindre le plateau des 100 points cette saison.

«C’est un accomplissement, c’est sûr, mais on prend un match à la fois, a déclaré Therrien à propos de la récolte de 100 points. Ça démontre notre constance depuis le début de la saison, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. (…) On voulait absolument se classer dans les séries éliminatoires. Où va-t-on finir? Ça, c’est très difficile à dire.»

Il s’agissait d’un premier duel cette saison entre Price et Rinne, puisque le Finlandais âgé de 32 ans était blessé lors de la visite des Predators à Montréal le 20 janvier. Le gardien du CH a conclu la rencontre avec 28 arrêts, contre 27 pour son vis-à-vis.

Le gardien du Tricolore tentait d’obtenir un troisième blanchissage de suite après ceux de 4-0 contre les Hurricanes de la Caroline jeudi dernier et de 2-0 contre les Sharks de San Jose samedi. Il a cependant cédé devant Mattias Ekholm en première période, stoppant à 155:35 sa séquence sans avoir accordé de but à l’adversaire.

«Ce fut agréable de participer à un tel match, a commenté Price. C’est sûr que nous sommes déçus du résultat, mais vous ne pouvez gagner tous les matchs. Il faut donner le crédit aux Preds. Ils ont joué un bon match ce soir.»

Ryan Ellis a complété la marque en temps réglementaire pour les Predators (45-21-8), qui ont remporté un deuxième match d’affilée pour la première fois en un mois.

«Ce fut l’un de ces matchs où nous avions besoin d’un bond favorable, et heureusement, nous l’avons eu, a déclaré Ellis. Je pense que nous avons suffisamment bien joué pour gagner et pour marquer d’autres buts. Mais leur gardien est l’un des meilleurs de la ligue et il a bien joué, lui aussi.»

Brendan Gallagher et David Desharnais ont riposté pour le Canadien (46-20-8), qui a repris le premier rang de l’Association Est en vertu de la défaite de 4-2 des Rangers de New York contre les Kings de Los Angeles plus tôt mardi.

Price bousculé

Il faudra s’y faire, Price se fera bousculer sans relâche d’ici la fin du calendrier. Ç’a de nouveau été le cas mardi, alors que le filet du gardien du Tricolore a été régulièrement pris d’assaut par les joueurs vêtus de jaune.

Quelques minutes après que Mike Fisher eut ennuyé Price devant sa cage, Ekholm a ouvert la marque avec un but d’anthologie, à 9:10 du premier tiers. Il a profité d’un revirement provoqué par Tomas Plekanec à sa ligne bleue avant de décocher un tir des poignets dans la lucarne, alors qu’il était à genoux, après s’être faufilé entre le Tchèque et Andrei Markov.

Gallagher s’est chargé de la riposte à sa manière habituelle, c’est-à-dire en s’emparant d’un retour de lancer dans l’enclave à 2:28 du deuxième vingt. Il a profité de la confusion des Predators en défensive pour inscrire son troisième but en autant de rencontres.

Desharnais a ensuite donné les devants au Tricolore. Oublié seul dans l’enclave, il a accepté une belle passe de Pierre-Alexandre Parenteau avant de battre Rinne d’un tir sur réception à 12:42. Parenteau, dont c’était le 32e anniversaire de naissance, a démontré une belle combativité dans le coin de la patinoire pour récupérer le disque et le refiler à Desharnais pour son 13e de la campagne.

Les Predators ont alors joué de chance pour ramener les deux équipes à la case départ. Le défenseur Ellis a décoché un tir flottant du point d’appui gauche qui a ricoché contre la jambière du défenseur Jeff Petry avant de déjouer Price au-dessus de son épaule gauche, à 7:56 du derniers tiers. Et comme il fallait s’y attendre, le match s’est réglé en surtemps.

«Tout le monde bataille pour l’avantage de la glace en ce moment, et pour une place en séries éliminatoires. Tout le monde se bat pour quelque chose, a rappelé l’entraîneur-chef des Predators, Peter Laviolette. Nous savions que ce serait un match difficile. Le Canadien connaît une excellente saison et il a bien joué ce soir. Nos joueurs sont confiants qu’ils peuvent gagner même s’ils accusent un recul par un but en troisième.»

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!