Paul Chiasson Henri Richard Elmer lach Jean Beliveau. Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – Il n’y aura pas de cérémonie funéraire en mémoire d’Elmer Lach, l’ancien joueur-étoile du Canadien de Montréal qui est mort samedi à l’âge de 97 ans.

C’est à la demande de M.Lach lui-même que de très simples adieux lui seront réservés par ses proches. Ceux-ci signalent qu’en mémoire du disparu, des dons peuvent être versés à la Fondation de l’hôpital général du Lakeshore, à Pointe-Claire.

Elmer Lach laisse dans le deuil deux belles-filles et le fils de l’une d’elles. Depuis octobre dernier, il était en deuil de son épouse, Lise Desjardins Morel.

En 664 parties en saison régulière, toutes avec le Canadien de 1940 à 1954, Elmer Lach a inscrit 215 buts et 408 mentions d’aide. Il a été élu membre du Temple de la renommée du hockey en 1966 et son dossard numéro 16 a été retiré par le Canadien en 2009 au Centre Bell, en sa présence.

Dans les années 1940, il a pivoté le fameux trio surnommé «Punch Line», complété par Hector Blake et Maurice Richard.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!