Ryan Remiorz Andrew Hammond. Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

OTTAWA – Le «Hamburglar» sera laissé de côté dimanche et le vétéran Craig Anderson sera devant les buts des Sénateurs d’Ottawa à la place d’Andrew Hammond lors du troisième match de leur série de premier tour face au Canadien dimanche soir, à Kanata.

Dave Cameron a qualifié son geste de «décision de l’entraîneur».

«Je pense que l’équipe, du premier au dernier joueur, aurait pu faire mieux, a affirmé Cameron au sujet des défaites de 4-3 et 3-2 au Centre Bell, mercredi et vendredi. Et le fait que votre autre gardien ait fait ses preuves dans la LNH influence également votre décision», a ajouté Cameron, qui semble également destiné à faire appel au robuste attaquant Chris Neil sur le quatrième trio, à la place d’Alex Chiasson.

Hammond a mérité son surnom après avoir livré de spectaculaires performances dans les buts des Sénateurs durant le dernier droit. Méconnu avant cette année, Hammond a affiché un dossier de 20-1-2 lors du sprint final.

La déception de Hammond était évidente dans sa voix, dimanche.

«En ce qui me concerne, c’est décevant, a avoué Hammond. Vous voulez disputer tous les matchs; tous les gardiens veulent participer à toutes les rencontres. Mais tout ce que vous pouvez faire à ce moment-ci, c’est d’être prêt et d’appuyer tout ce que l’équipe fait.

Hammond a paru chancelant lors du match inaugural, mercredi, mais a effectué 39 arrêts lors du deuxième duel, vendredi. Il a cependant cédé devant Alex Galchenyuk en prolongation.

Anderson était excité à l’idée de défendre le filet des Sénateurs.

«Je vais seulement essayer de me concentrer afin de donner une chance à l’équipe de gagner, a déclaré Anderson. Il s’agit de retrouver votre synchronisme, de ne pas essayer de trop en faire et de demeurer patient.»

Anderson a quand même pris le temps de complimenter celui qu’il remplacera dimanche.

«Hammond est arrivé ici et a accompli un merveilleux travail. Il nous a mené où nous sommes en ce moment.»

La vedette de 2013

Les Sénateurs tentent peut-être de revivre de beaux moments de leur histoire.

En 2013, Anderson avait présenté une moyenne de buts alloués de 1,80 et un taux d’arrêts de ,950, pour mener les Sénateurs vers une victoire en cinq matchs contre le Canadien lors du tour initial.

«J’imagine que c’est quelque chose vers quoi on peut se tourner, de revivre ces beaux souvenirs dans votre tête afin de vous donner un regain de confiance», a déclaré Anderson.

Mais depuis le 21 janvier, le gardien de 33 ans n’a pris part qu’à quatre rencontres, alors qu’il a été ennuyé par une blessure à un os de la main droite. Son dernier départ remonte au 29 mars lors d’un match que les Sénateurs ont perdu 4-2 contre les Panthers de la Floride.

En saison régulière, Anderson a affiché un dossier global de 14-13-8, une moyenne de buts alloués de 2,49 et un taux d’arrêts de ,923.

Le défenseur Tom Gilbert, du Canadien, ne se souciait pas trop de la décision de Cameron de faire appel à Anderson.

«Nous l’avons vu souvent, et nous savons à quoi nous attendre, a fait remarquer Gilbert. Ça ne nous dérange pas quel gardien ils choisissent, l’important, c’est ce que nous faisons.»

Par ailleurs, le Canadien a rappelé six joueurs de son club-école de Hamilton. Il s’agit des attaquants Daniel Carr, Charles Hudon et Christian Thomas, des défenseurs Darren Dietz et Brett Lernout et du gardien Mike Condon.

Les Bulldogs ont été éliminés de la course pour une place en séries éliminatoires dans la Ligue américaine, à la suite d’une défaite aux mains des Monsters de Lake Erie, vendredi.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!