MONTRÉAL – Un peu tout le monde se demandait à quel moment le Canadien de Montréal et Alex Galchenyuk allaient trouver un terrain d’entente. Maintenant que cette étape a été remplie, ces mêmes gens voudront probablement savoir où, sur la patinoire, le jeune attaquant tentera de faire éclore tout son talent.

Le Canadien a confirmé, jeudi soir, qu’il avait conclu un pacte de deux saisons avec Galchenyuk. Fidèle à ses pratiques, l’équipe n’a pas révélé les détails financiers de l’entente, mais selon divers médias, elle est évaluée à 5,6 millions $.

«Nous sommes satisfaits d’en être venus à une entente de deux saisons avec Alex Galchenyuk, a fait savoir le directeur général Marc Bergevin, dans un communiqué. Alex est un jeune attaquant qui est en constante progression et qui a contribué aux succès de l’équipe depuis ses débuts dans la Ligue nationale il y a trois saisons. Malgré son jeune âge, il a déjà acquis beaucoup d’expérience ayant joué 193 parties en saison régulière et 22 matchs des séries éliminatoires. Il a acquis de la maturité et il cadre très bien avec notre philosophie de bien développer nos jeunes joueurs. Alex fait partie intégrante de notre noyau d’attaquants et nous sommes confiants qu’il continuera à s’améliorer au cours des prochaines saisons», a ajouté Bergevin.

Galchenyuk devrait s’adresser aux médias dans le cadre d’une téléconférence vendredi, dont l’heure restait à être confirmée. Et il risque fort bien de se faire demander, une fois de plus, s’il voudra patrouiller l’aile, comme ce fut le cas durant la majorité de ses trois premières saisons avec l’équipe, ou jouer le rôle de pivot de l’un des trios du Canadien.

Troisième choix de la séance de sélection de 2012, Galchenyuk amorcera sa quatrième campagne avec le Canadien en 2015-2016. L’an dernier, l’attaquant de 21 ans a disputé 80 des 82 matchs du Tricolore, établissant des sommets personnels en carrière avec 20 buts, 26 mentions d’aide et 46 points.

Il a cependant déçu pendant les séries éliminatoires, lors desquelles il a été limité à un but et quatre points en 12 rencontres.

Galchenyuk, un produit du Sting de Sarnia dans la Ligue junior de l’Ontario, a disputé 193 matchs en carrière dans la Ligue nationale et amassé 104 points, dont 42 buts. En 22 matchs éliminatoires en carrière, il a obtenu quatre buts et six passes.

La semaine dernière, le nouvel agent de Galchenyuk, Pat Brisson, avait confié à La Presse Canadienne qu’il y avait trêve dans les négociations et que les pourparlers avec le directeur général du Tricolore, Marc Bergevin, reprendraient plus tard.

«J’ai eu des discussions avec Marc. On va continuer. Je ne commente pas les dossiers de négos (de contrat)», avait-il brièvement réagi, lorsque questionné sur l’allure des pourparlers.

Brisson agit comme le conseiller de Galchenyuk depuis à peine un mois. Le jeune joueur américano-russe a mis fin à son association de longue date avec l’ancien joueur vedette Igor Larionov, qui est le partenaire d’affaires du conseiller Ian Pulver au sein de la compagnie de gérance d’athlètes The Wills Sports Group.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!