Même s’il a dominé la rencontre au chapitre des chances de marquer, des tirs au but et de la possession de rondelle, le Canadien s’est tout de même incliné 3-1 devant les Bruins de Boston, mercredi soir au Centre Bell. Louie Eriksson, Landon Ferraro et Patrice Bergeron ont été les buteurs des visiteurs. Paul Byron a donné la réplique du côté montréalais.

Les faits saillants

• On a fait grand bruit de la promotion d’Alex Galchenyuk au centre du premier trio, aux côtés de Max Pacioretty et de Sven Andrighetto, mais c’est plutôt la deuxième unité, formée de Tomas Plekanec, de Paul Byron et de Lars Eller qui a fait le spectacle hier en dépit de la défaite. Les trois coéquipiers ont envoyé 13 rondelles vers le filet, dont 10 ont atteint la cible, durant la partie. Et plusieurs de ces tirs étaient de très bonnes chances de marquer.

Boston Bruins v Montreal Canadiens• Pendant la journée, l’association entre le CH et Alexander Semin pris fin. L’attaquant russe, qui avait signé un contrat d’un an d’une valeur de 1,1 M$ cet été, a refusé de se joindre aux IceCaps de St-John’s. Il a donc été retourné au ballotage. Si aucune équipe ne le réclame, il pourra se chercher du boulot dans une autre ligue.

pouce-vers-le-haut-bleu

Patrice Bergeron

Dans un match plutôt banal, c’est le Québécois qui a marqué le plus beau but. Sa petite feinte a trompé Mike Condon, en troisième période, et il a pu glisser le disque dans le filet.

pouce-vers-le-bas-rouge

Brad Marchand

Parce qu’il a donné un coup de bâton à P.K. Subban et on n’aime pas les gens qui donnent des coups de bâton à P.K. Subban, même si c’est (un peu) le défenseur du CH qui a commencé.

Le match en chiffres

31

La première période du match a semblé interminable. Il y a une raison pour cela. En tout, il y a eu 32 mises en jeu durant l’engagement. En enlevant la première du match, cela veut dire qu’il y a eu 31 arrêts de jeu au cours des 20 premières minutes. Et il n’y a eu que deux pénalités, écopées au même moment. Ça fait donc beaucoup de hors jeu et de dégagements refusés.

4

Tuukka Rask a récolté sa quatrième victoire en saison régulière contre le Canadien. Le gardien de but, qui joue régulièrement pour les Bruins depuis la saison 2009-2010, a une fiche de 4-14-3 contre le CH en carrière.

12

La dernière victoire des Bruins contre le Tricolore remontait au 12 mars 2014. En l’emportant hier, les hommes de Claude Julien ont mis fin à une série de sept défaites en saison régulière contre leurs grands rivaux.

Tuukka Rask

 

Échos de vestiaire

«Je suis content que nous jouions [jeudi].» – Max Pacioretty, visiblement frustré par la défaite

«Je suis inquiet quand j’ai encore 5 km à faire et que mon réservoir d’essence est presque vide, pas quand nous perdons trois matchs.» – P.K. Subban, qui ne s’en fait pas avec la récente série d’insuccès de l’équipe

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!