The Associated Press PK Subban et Andrei Markov

BROSSARD, Qc – Le Canadien n’a pas souffert que de l’absence de Carey Price au cours des quatre derniers mois. Il a aussi manqué d’unité et de maturité à partir du moment où les embûches ont commencé à s’accumuler, croit Tom Gilbert. Mais cette opinion n’a trouvé aucun écho dans le vestiaire de l’équipe, lundi.

«Nous sommes une équipe rapide, et quand nous jouons comme nous en sommes capables, nous pouvons battre n’importe qui, a révélé le vétéran défenseur au journaliste Marc-Antoine Godin, de La Presse. Mais nous sommes devenus frustrés lorsqu’on s’est mis à en arracher, et c’est une question de maturité que de trouver le moyen de s’en sortir en équipe quand ça va moins bien.»

Dans son analyse, Gilbert, au rancart pour le reste de la saison à la suite d’une opération au genou gauche, croit aussi que la présence de vétérans aurait aidé. «Ça nous a manqué cette année», a ajouté Gilbert, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation, le 1er juillet.

Pendant que des coéquipiers comme David Desharnais, Tomas Plekanec et Lars Eller ont refusé de réagir, préférant attendre une fois la saison terminée, Max Pacioretty a été un peu plus volubile. Mais à peine plus. Au passage, il ne s’est pas aventuré à dire s’il était d’accord ou non avec Gilbert, car il a avoué ne pas connaître le contenu de l’article.

«On vient de m’en informer, j’ai parlé à Tom et parfois les choses ne sortent pas comme nous le voudrions, a d’abord réagi le capitaine du Tricolore.

«Mais nous savons tous, dans ce vestiaire, que nous avons à assumer une part de responsabilité. Je pense que tout le monde doit se regarder dans le miroir et prendre conscience du fait que nous devons être meilleurs, d’abord et avant tout sur la patinoire, mais aussi quand nous faisons face à de l’adversité comme celle que nous avons eue à affronter. Lorsque de telles situations surgissent, c’est à nous, en tant que groupe, de les surmonter et de devenir meilleurs.»

Pas de P.K.

P.K. Subban a par ailleurs patiné en compagnie du vétéran Andrei Markov, lundi matin, mais il ne s’agissait pas là d’un indice vers un retour au jeu.

Lors de son bref passage dans le vestiaire de l’équipe, Subban a confirmé qu’il ne sera pas en mesure de reprendre le collier lors de la visite des Red Wings de Detroit, mardi soir.

Absent depuis sa blessure au cou survenue vers la fin du match contre les Sabres de Buffalo, le 10 mars, Subban ratera donc une neuvième rencontre de suite.

Par ailleurs, la séance d’entraînement de lundi a marqué le retour de l’attaquant Daniel Carr, vêtu toutefois d’un chandail l’excluant de tout contact.

Victime d’une blessure au genou droit le 25 janvier à Columbus, Carr a raté les 27 derniers matchs du Tricolore. En 19 rencontres, il a récolté cinq buts et trois mentions d’aide, et présente un ratio défensif de moins-1.

Le lendemain de sa blessure, le Canadien avait indiqué que Carr serait absent pendant une période de trois mois, un échéancier qui laissait alors croire qu’on ne le reverrait pas en saison régulière. Mais l’attaquant a recommencé à patiner il y a un peu plus d’une semaine, et il espère jouer au moins un match avant le 9 avril.

«Je suppose que tout dépend de la façon dont votre corps répond au processus de guérison, a fait remarquer Carr. Je me sentais bien sur la patinoire aujourd’hui, et mon objectif est de revenir au jeu avant la fin de la saison, dès que possible. Je dois prendre les choses une journée à la fois.»

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!