Entre le souper, les devoirs et la promenade du chien, il est facile de se faire happer par le cycle infernal du quotidien. Rencontrée à l’occasion du lancement de son premier livre, Respirez, bougez, souriez! (Les Éditions Goélette), Julie Marchand partage quelques conseils pour réussir à bouger malgré tout.

CV

  • Nom : Julie Marchand
  • Profession : Coachde mise en forme et professeure de yoga
  • Pratique : Julie Marchand Fitness et Mon gym virtuel

woman running at mountain stairs

Rechercher les escaliers
Ce premier exercice est simple : il s’agit de monter et de descendre les escaliers (12 marches et plus). Mais pour que ce soit efficace, on répète l’exercice 10 fois sans s’arrêter. L’intérêt est de sortir de sa zone de confort. C’est une excellente façon de faire circuler l’énergie dans le corps, d’oxygéner le sang et de profiter d’un regain d’énergie. Par ailleurs, en faisant cet exercice, on produit des endorphines et de la sérotonine, la petite drogue du bonheur.

VIVRE_se déplacer_c100Se déplacer à pied
Beau temps, mauvais temps, on essaie de se déplacer en courant, en marchant ou en faisant du vélo. Par exemple, on jogge pour aller à la banque, à la pharmacie ou à l’épicerie. On peut également se mettre au défi, pendant un mois, de ne jamais aller chez son ami en voiture. C’est vrai qu’il est facile d’abandonner. Mais le secret, pour tenir ses engagements, c’est de se respecter.

VIVRE_neige_c100Marcher dans la neige
L’hiver est parfait pour travailler la musculation et le cardio. La neige crée une résistance, ce qui est un bon moyen de muscler ses jambes. Comme cet exercice sollicite le plus gros groupe musculaire du corps (celui des jambes), on va pomper plus de sang et ainsi être essoufflé. En été, on se sert des bancs de parc : on monte dessus, on s’assoit, on se lève. On s’amuse!

VIVRE_jouer _c100Jouer dehors
Faire un bonhomme de neige, ça n’a l’air de rien, mais ça fait travailler tous les muscles du corps. Courbatures garanties! On se penche, on est en squat, on pousse en utilisant les bras et, lorsqu’on roule la grosse boule, on travaille les abdos. C’est un entraînement par intervalles. En été, on prend un ballon avec un peu de poids, et on joue avec les enfants.

Man doing tummy crunches

Pédaler sans vélo
On s’installe sur le sol et on pédale. Lorsqu’on a mal au dos, on choisit de pédaler les jambes en l’air, ce qui permet de relâcher le dos puisqu’il est plat. Sinon, quand les jambes sont au ras du sol, le dos est plus arqué, mais le plancher pelvien est plus sollicité. Cet exercice permet d’être créatif, on peut choisir la durée et ajouter d’autres mouvements pour travailler le haut du corps.

Aussi dans Cinq trucs contre... :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!