Dos douloureux, maux de cou et épaules pesantes sont souvent les conséquences d’une mauvaise posture. Lorraine Kelly Michael, professeure de Pilates classique, donne cinq conseils à mettre en pratique dès maintenant pour mieux se tenir et soulager enfin son dos.

CV

  • Nom: Lorraine Kelly Michael
  • Expérience: Professeure de Pilates (niveau 5) depuis neuf ans et cofondatrice de Contrology
  • Pratique: Studio Contrology

VIVRE pieds_c100Prendre appui sur ses pieds
La plupart des gens ne s’appuient pas convenablement sur leurs pieds. Ils se tiennent davantage sur les talons ou sur l’avant des pieds. Pourtant, lorsqu’on s’appuie sur tout le pied, notre posture est plus stable. Quand on est mal planté sur ses pieds, les genoux sont moins mobiles, et le bassin bascule vers l’avant. Et si le dos est douloureux, c’est parce qu’on force beaucoup trop les articulations.

 

 

Attractive man breathing outdoor

Respirer profondément
Respirer est plus qu’un mouvement du ventre. La grande majorité des gens, en respirant, n’engagent que l’avant de leur cage thoracique. Mais pour respirer pleinement, il faut remplir et vider complètement le thorax, ce qui inclut les côtés et le dos. En fait, il faut que toutes les zones où se trouvent nos côtes bougent avec la respiration. Lorraine Kelly Michael suggère de visualiser un parapluie à l’intérieur de la cage thoracique, qui s’ouvre et se ferme lorsqu’on respire. Cette image nous aide à nous étirer et nous donne la sensation de grandir.

 

 

Side View Of Confident Businessman Walking

Contrôler ses mouvements
Qui veut avoir l’air d’un pantin désarticulé quand il se déplace? Lorsqu’on marche ou qu’on s’entraîne, par exemple, on n’a parfois aucun contrôle sur ses bras ou ses jambes. Pourtant, il faut être maître de son corps et être pleinement conscient de tous ses mouvements pour ne pas se blesser et éviter d’avoir des douleurs.

 

 

Trainer assisting woman in doing sits up

S’entraîner avec un professionnel
Au gym, bien des gens effectuent des exercices ou des mouvements qui sont douloureux pour la colonne vertébrale, qui gênent la respiration, qui font mal au corps en général. Lorsqu’on est encadré par un entraîneur personnel ou qu’on suit des cours en groupe, il est important que le professionnel ait toutes les qualifications requises pour enseigner. S’entraîner ne consiste pas simplement à effectuer une répétition de mouvements, il faut comprendre ces mouvements et en connaître les bienfaits.

 

 

VIVRE douleur_c100Éviter la douleur : elle n’est pas bon signe!
La plupart des gens qui s’entraînent pensent qu’ils le font convenablement parce qu’ils éprouvent de la douleur, mais ça ne devrait pas être le cas. La douleur n’est pas un signe que l’entraînement a été efficace. On pense à tort que les douleurs sont la preuve qu’on a bien travaillé, mais un mouvement bien effectué ne doit pas faire mal. Il doit être facile à exécuter et se faire naturellement. Bien réalisé, il ne causera aucune douleur, excepté aux abdominaux!

Aussi dans Cinq trucs contre... :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!