Getty Images

C’était jour de rentrée lundi dans 12 cégeps. Après une pause de deux semaines, plus de 50 000 cégépiens fréquentant un des établissements qui étaient en grève au printemps dernier étaient de retour sur les bancs d’école.

«Les gens sont contents de recommencer, a affirmé le vice-président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), Vincent-Olivier Bastien. Ceux qui sont en deuxième et troisième année sont un peu plus fatigués, mais ceux qui arrivent du secondaire avaient hâte d’être d’arriver.»

Le trimestre d’automne comprendra 13 semaines et non 15 comme à l’habitude. Les directions des cégeps ont trouvé différents subterfuges pour assurer un enseignement de qualité comme de rallonger les cours de 5 minutes et ou de raccourcir les vacances de Noël. Le trimestre se terminera au mois de janvier.

Le prochain trimestre comptera 15 semaines, mais il sera repoussé de quelques semaines. Les trimestres reprendront leur horaire habituel l’an prochain à moins qu’une nouvelle grève étudiante ne soit déclenchée. Vincent-Olivier Bastien a indiqué que ce n’était pas dans les plans de la FECQ et que l’organisation fondait beaucoup d’espoir dans le Sommet sur l’éducation post-secondaire que prépare le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne.

Aussi dans Conflit étudiant :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!