Les personnes qui se rendent à l’aéroport doivent montrer patte blanche. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) effectue désormais des contrôles à l’entrée du site.

«Normalement on est très discrets à l’aéroport, mais dans la foulée des évènements actuels, on a décidé d’effectuer des vigies supplémentaires», indique Simon Delorme, un des porte-parole du SPVM.

Si les agents du SPVM interrogent les usagers sur la raison de leur présence, «les fouilles des véhicules ne sont pas systématiques», ajoute M. Delorme.

Ces mesures se transformeront en fonction de l’évolution du conflit. Elles entrent dans le cadre d’un plan plus vaste de sécurisation des infrastructures. On se rappellera qu’au début du conflit, des étudiants avaient déjà tenté de bloquer les activités au port de Montréal.

Du côté d’Aéroports de Montréal, on précise que ces nouvelles mesures de sécurité ne semblent pas ralentir de façon importante l’accès à l’aéroport.

Aussi dans Conflit étudiant :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!