Jacques Boissinot/La Presse canadienne Le premier ministre, Jean Charest

L’Institut du Nouveau Monde (INM) déplore la décision de Jean Charest, de rompre les négociations avec les étudiants, jeudi dernier. En agissant ainsi, le premier ministre du Québec invite la population à débattre du sujet au cours des prochaines élections, a fait savoir Michel Venne, directeur de l’INM, dans une lettre ouverte publiée vendredi.

Selon l’Institut, ce report du débat et tend à déformer la notion de démocratie. «Le vote tous les quatre ans n’est qu’un des moments de la démocratie, avance M. Venne. La démocratie est surtout constituée des débats publics qui se déroulent entre les élections.»

M. Venne s’inquiète également de la tournure que pourraient prendre les événements, puisque l’invitation de M. Charest à choisir son camp exacerbe les tensions. «La polarisation, si elle devait durer, rendra inextricable la résolution de conflits dans tous les domaines, car elle pousse les citoyens à se constituer en factions et à créer des rapports de force», croit M. Venne.

Aussi dans Conflit étudiant :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!