Collaboration spéciale Chaque année durant le week-end du Grand Prix, des dizaines de milliers de personnes déambulent sur la rue Crescent.

Le Grand Prix de Montréal n’est pas réservé aux amateurs de course automobile. Le passage du grand cirque de la F1 dans la métropole fournit également une excuse béton pour aller faire la fête au centre-ville. Si vous n’avez pas la chance d’être invité dans les diverses fêtes jet set durant le week-end, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas vous amuser.

Premier arrêt, la rue Crescent. Chaque année, la célèbre artère est le point de rassemblement durant le week-end du Grand Prix, et 2012 ne fera pas exception.

Normalement dominées pas la langue de Shakespeare, les festivités de la rue Peel auront une saveur plus québécoise et montréalaise cette année, promet le co-président de l’association des commerçants de la rue Crescent, Steve Siozios. «Il faut profiter de notre différence, a-t-il affirmé. Ce qui nous distingue des autres événements, ce sont les talents locaux.»

Le Festival Grand Prix de la rue Crescent proposera des activités de 11 h à 23 h, du 7 au 9 juin.

Besoin de troquer la Budweiser contre du champagne? Facile, déplacez-vous sur la rue Peel. Du 7 au 10 juin, l’événement Peel Paddock offrira aux touristes et aux Montréalais une ambiance luxueuse dans les restaurants et bars de l’artère. Péter plus haut que le trou quatre jours par année, c’est pas la fin du monde.

Aussi dans F1 Grand Prix de Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!