Dan Istitene/Getty Images Nico Rosberg

Comme en 2015, Nico Rosberg et Lewis Hamilton (Mercedes) roulent devant le peloton, mais leurs poursuivants sont plus près que jamais.

À ce stade-ci l’an dernier, Lewis Hamilton avait déjà accumulé 126 points et Rosberg 116 points. Sebastian Vettel (Ferrari) suivait pas trop loin derrière avec 98 points, mais les pilotes en quatrième et cinquième position, Kimi Raikkonen (60 points, Ferrari) et Valtteri Bottas (42 points, Williams) étaient déjà largués (les données proviennent de jamesallenonf1.com). Le portrait est différent cette saison-ci. Voici où en sont les pilotes dans le top cinq.

  1. Nico Rosberg, 106 points
    L’Allemand a entamé la campagne en lion avec quatre gains consécutifs. Il devra toutefois oublier  rapidement ses deux derniers résultats (un abandon en Espagne et une septième place à Monaco) s’il veut décrocher un premier titre mondial en carrière.  En 2014 et en 2015, il a terminé deuxième, derrière son coéquipier, Lewis Hamilton.
  2. Lewis Hamilton, 82 points
    Hamilton ne compte qu’une victoire à son palmarès cette saison-ci (Monaco). C’est deux de moins que l’an dernier à pareille date.
  3. Daniel Ricciardo, 66 points
    À cause d’un mauvais arrêt aux puits à Monaco, le pilote de l’écurie Red Bull a raté une  occasion en or de décrocher une première victoire. Il a tout de même terminé au deuxième rang dans la principauté, son premier podium en 2016. Ricciardo devra profiter davantange de ses bonnes positions de départ (il s’était qualifié en troisième place en Espagne et au deuxième rang en Chine) pour accumuler des points et grimper sur le podium.
  4. Kimi Raikkonen, 61 points
    Contraint à l’abandon deux fois (Monaco et Australie), Raikkonen a tout de même donné deux secondes places (Espagne et Bahreïn) et un troisième rang (Russie) à Ferrari cette saison.
  5. Sebastian Vettel, 60 points
    La vedette de l’écurie Ferrari n’a toujours pas connu la victoire en 2016. Vettel, qui était grimpé sur la plus haute marche du podium à trois reprises en 2015, connaît une saison en dents-de-scie. Avant Monaco, où il s’est contenté d’une quatrième place, il avait soit terminé dans le top trois (Espagne, Chine et Australie), soit été forcé à l’abandon (Russie et Bahreïn).

F1 Grand Prix of Monaco

Hamilton déjà parmi les légendes

Lewis Hamilton tentera de consolider sa place parmi les légendes du circuit Gilles-Villeneuve, dimanche dans le cadre du Grand Prix du Canada. Fort d’un gain à Monaco le 29 mai, le pilote Mercedes tentera d’ajouter une cinquième victoire mont­réalaise à sa collection.

Le Britannique, champion du monde en 2008, en 2014 et en 2015, est déjà le deuxième pilote le plus décoré sur le circuit de l’île Notre-Dame, après Michael Schumacher (sept victoires).

Nelson Piquet est au troisième rang avec trois victoires en sol québécois.

Hamilton a décroché sa première victoire en carrière à Montréal. Il a réussi l’exploit en 2007, sa première saison comme recrue.

Le jeune pilote en avait ébloui plusieurs cette année-là, terminant au deuxième rang du classement des pilotes, devancé seulement par Kimi Raikkonen, de Ferrari.

Aussi dans F1 Grand Prix de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!