Paul Chiasson / La Presse Canadienne Tony Accurso

JOLIETTE, Qc – Les dossiers du maire de Mascouche, Richard Marcotte, et de l’entrepreneur en construction, Tony Accurso, étaient de retour devant le tribunal mercredi, au Palais de justice Joliette.

M. Accurso et 13 autres individus avaient été arrêtés le 17 avril dernier. Aussi visé par cette frappe de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), M. Marcotte se trouvait à l’étranger et a été appréhendé à son retour au pays.

L’UPAC estime qu’il y a eu collusion et que tous ces individus travaillaient de pair au sein d’un réseau de partage de contrats municipaux sur la Rive-Nord de Montréal.

Aucun d’entre eux ne s’est toutefois présenté au Palais de justice de Joliette, mercredi. Ils étaient représentés par leurs avocats.

La procureure de la Couronne, Isabelle Roy, a confirmé que la preuve sera sous peu divulguée à la défense. Ces documents sont actuellement sous scellé. Ils seront partiellement caviardés avant d’être remis.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!