www.ceic.gouv.qc.ca Yves Themens

La commission a remonté un autre maillon de la hiérarchie en entendant un nouveau témoin, Yves Themens. Ce dernier était chargé de planification et se situait au-dessus de Gillez Vézina, Gilles Surprenant et Luc Leclerc, mais juste en dessous de Robert Marcil, ex-directeur de la réalisation des travaux à la Ville.

Il a reconnu être allé à une reprise en voyage de golf avec Gilles Suprenant, Luc Leclerc et l’entrepreneur Tony Conte. Mais pour le moment, son témoignage est resté plutôt technique. Il a notamment expliqué le processus d’appels d’offre, la nature de son travail, etc. La procureur ne lui a pas encore demandé s’il confirmait avoir touché des pots-de-vin ou s’il était au courant du système de corruption.

Selon M. Suprenant, M. Themens lui aurait déjà montré une liasse de billets épaisse en affirmant qu’il avait été voir l’entrepreneur Tony Conte.

L’entrepreneur Lino Zambito avait indiqué que M. Themens lui aurait fourni les listes confidentielles de soumissionnaires sur des appels d’offre, ce qui facilitait la collusion.

M. Themens a précisé que jusqu’en 2009, il n’était pas interdit de fournir la liste des preneurs des cahiers de charges, donc des entrepreneurs intéressés à soumissionner sur les appels d’offre. Il a confirmé avoir fourni ces informations à des entrepreneurs, mais jamais après le 30 octobre 2009, où seul le greffier est maintenant autorisé à divulguer ce type d’information.

Yves Themens a aussi précisé qu’à son échelle, il y avait eu des vérifications des appels d’offre entre 2002 et 2007. Une firme externe, Macogep avait également vérifié les estimations des coûts des projets de la Ville, à l’exception de trois contrats. Leurs estimations étaient sensiblement les mêmes que ceux de la Ville.

Qui est Yves Themens?

  • L’ingénieur Yves Themens est employé à la Ville depuis 1991
  • Il est aujourd’hui chef de section au contrôle des matériaux à la Ville de Montréal.
  • En raison des allégations qui ont été faites à son sujet devant la commission Charbonneau, il a été suspendu avec solde le 1er octobre puis sans solde à partir du 6 novembre.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!