MONTRÉAL – La firme de génie-conseil Dessau a annoncé mercredi la démission de son président et directeur général Jean-Pierre Sauriol.

Le règne des Sauriol à la tête de l’entreprise est donc terminé.

Le frère de Jean-Pierre Sauriol, Rosaire, avait quitté à la fin mars son poste de vice-président principal, peu après avoir livré un témoignage percutant devant la Commission Charbonneau.

Il avait notamment déclaré que la firme Dessau avait fait pour 2 millions $ de fausse facturation entre 2005 et 2009 afin de dégager de l’argent comptant pour contribuer financièrement aux partis politiques provinciaux et municipaux.

La firme de génie-conseil Dessau a été éclaboussée par plusieurs témoins qui ont défilé devant la juge France Charbonneau.

Dans le bref communiqué annonçant la démission de Jean-Pierre Sauriol, l’entreprise soutient qu’elle «a agi sur plusieurs fronts afin de corriger une situation qui était pour l’entreprise et notre industrie inacceptable, notamment en modifiant ses pratiques d’affaires et en renforçant, avec l’aide d’experts externes, plusieurs aspects de son code d’éthique».

Fondée en 1957, Dessau est la sixième firme d’ingénierie-construction au Canada et compte 5 000 employés.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!