ceic.gouv.qc.ca Claude Asselin

L’ex-directeur général de la Ville de Laval, Claude Asselin, a admis mardi devant la Commission Charbonneau avoir participé au système du partage de contrats entre les entrepreneurs lavallois. Il recevait les demandes du maire et les transmettait à son directeur du service de l’ingénierie, Claude DeGuise.

Les trois hommes ont été arrêtés par l’UPAC le 9 mai et sont accusés de gangstérisme, de fraude et de complot.

«Saviez-vous que vous aviez participé à un système de gestion des contrats illégale?», lui a demandé le commissaire Renaud Lachance.

«Oui, je le sais», a-t-il reconnu.

Il a aussi affirmé que «c’était connu» par l’appareil administratif lavallois qu’il y avait de la collusion. Interrogé par le procureur Paul Crépeau, le témoin a indiqué que sa fonction ne lui permettait pas d’agir pour endiguer cette problématique.

Celui qui a été le plus haut fonctionnaire lavallois pendant 17 ans a été nommé vice-président chez Dessau. Il siège au comité consultatif de la compagnie.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!