ceic.gouv.qc.ca Claude Asselin

L’ex-directeur général de la Ville de Laval, Claude Asselin, a admis mardi devant la Commission Charbonneau avoir participé au système du partage de contrats entre les entrepreneurs lavallois. Il recevait les demandes du maire et les transmettait à son directeur du service de l’ingénierie, Claude DeGuise.

Les trois hommes ont été arrêtés par l’UPAC le 9 mai et sont accusés de gangstérisme, de fraude et de complot.

«Saviez-vous que vous aviez participé à un système de gestion des contrats illégale?», lui a demandé le commissaire Renaud Lachance.

«Oui, je le sais», a-t-il reconnu.

Il a aussi affirmé que «c’était connu» par l’appareil administratif lavallois qu’il y avait de la collusion. Interrogé par le procureur Paul Crépeau, le témoin a indiqué que sa fonction ne lui permettait pas d’agir pour endiguer cette problématique.

Celui qui a été le plus haut fonctionnaire lavallois pendant 17 ans a été nommé vice-président chez Dessau. Il siège au comité consultatif de la compagnie.

Aussi dans La commission Charbonneau:

blog comments powered by Disqus