Publireportage

L’île de Montréal accueille 1 060 espèces de plantes vasculaires, 359 espèces d’oiseaux, 88 espèces de poissons et de nombreuses autres espèces qui composent sa biodiversité urbaine. Sophie Paradis du Fonds mondial pour la nature (WWF Canada) présente Biopolis, une plateforme qui rassemble les initiatives visant à valoriser cette richesse montréalaise.

Biopolis: catalyseur de richesses

La biodiversité urbaine est la variété d’organismes vivant dans les écosystèmes terrestres et aquatiques qui évoluent dans une ville. «En tant que Montréalais, nous oublions parfois que nous habitons une île et que sa situation géographique nous permet de bénéficier d’une faune et d’une flore très variées. Il est impératif de préserver cette richesse. À l’aide de Biopolis, nous souhaitons diffuser l’information, partager les connaissances et promouvoir les projets qui ont trait à la valorisation de la biodiversité urbaine montréalaise. Cette initiative, qui allie l’expertise locale à l’implication des citoyens, est une première au Canada. Tous peuvent maintenant agir conjointement afin de conserver cette biodiversité», explique Sophie Paradis, directrice pour le Québec du WWF-Canada.

Guides et activités pour mettre la main à la terre
«Les bionniers, un réseau d’individus qui s’impliquent dans la protection de la biodiversité, a été mis en place dans le cadre de Biopolis. Il est possible de découvrir leurs projets, leurs recherches et leurs pratiques innovantes sur le site web. Tous ces bionniers ont généreusement accepté d’être contactés par les citoyens et de les guider, au besoin, dans leurs initiatives», poursuit Sophie Paradis. «Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour faire une différence», rappelle-t-elle. «Qu’il s’agisse de projets terrains portés par des étudiants, d’aménagement de la cour arrière ou de ruelles vertes, chaque geste de verdissement qui contribue à la valorisation de la biodiversité urbaine est  significatif.»

Et puisqu’il n’y a pas de meilleur moment que le temps présent pour faire fleurir la biodiversité urbaine, Sophie Paradis invite tous les citoyens à prendre part à une
activité gratuite les 16 et 23 septembre prochains: «Le WWF-Canada présente l’Atelier: récoltez, triez et ensachez vos semences. Cette activité permettra à tous et toutes d’en apprendre davantage sur la récolte, le tri et l’ensachage de semences de fleurs sauvages locales. Tous repartiront avec leurs semences et pourront contribuer à la floraison d’espèces indigènes directement dans leurs communautés.»

Les participants et les curieux pourront également profiter d’une installation d’art urbain végétal qui expose la richesse de la biodiversité montréalaise. Composée de panneaux de contreplaqué gravés et de mousses végétales, cette oeuvre revisite des espèces de la faune et la flore indigènes d’ici. Faites vite, l’exposition est érigée au parc Rutherford jusqu’à la fin septembre. «Nous bénéficions tous du verdissement et de la préservation de la biodiversité urbaine. J’invite donc tous les citoyens à visiter le site web et à gentiment envahir le territoire en semant des espèces indigènes!», conclut Mme Sophie Paradis. Alors chers Montréalais, on s’y met ?

Atelier: Récoltez, triez et ensachez vos semences
16 et 23 septembre | 13 h à 15 h | Parc Rutherford, Montréal.
Gratuit | Sans réservation
Tous les détails sur Facebook

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!