Publications spécialisées

La Société de recherche sur le cancer voit grand pour les 10 ans du programme Challenge SRC en 2020. Pour l’occasion, une nouvelle série de défis s’amorcera sous le signe des 7 merveilles du monde. Le programme Challenge SRC, c’est repousser ses limites et poser un geste significatif et concret pour soutenir les projets de recherche sur le cancer les plus prometteurs au Canada. Depuis 10 ans, le programme a attiré plus de 500 participants et a permis d’amasser près de 7 millions de dollars pour la recherche sur le cancer.

Pour donner le coup d’envoi de cet anniversaire, qui de mieux qu’une ambassadrice passionnée de voyages? En août 2019, Lydiane St-Onge, la grande aventurière mieux connue sous le nom de Lydiane Autour du Monde, ouvrira donc le bal en s’envolant vers la Chine avec une vingtaine de participants. Nous l’avons rencontrée pour lui poser quelques questions.

Pourquoi es-tu devenue ambassadrice du Challenge SRC?
La recherche sur le cancer me parle beaucoup. Plusieurs de mes proches ont été touchés par cette maladie. Quand on sait qu’il existe plus de 200 types de cancer et qu’une personne sur deux sera atteinte dans sa vie, ça veut dire qu’il y a beaucoup à faire. J’ai déjà voyagé pour des causes et ça m’a tellement marqué que j’ai voulu en faire plus pour avoir un plus grand impact. La thématique des 7 merveilles du monde m’a vraiment touchée. C’est comme si l’on disait à nos proches qui luttent contre le cancer de s’accrocher, car il y a encore des merveilles à voir dans ce monde. Et pour ceux qui nous ont quittés, on se surpasse pour continuer la lutte en leur nom, à travers la recherche sur le cancer. Cette symbolique m’a tout de suite convaincue.

Pourquoi as-tu choisi la Chine?
Ce sera ma première destination dans le cadre du programme Challenge SRC. Je ne suis jamais allée en Chine et avec ce défi, j’ai vraiment l’impression d’embarquer dans l’aventure d’une vie! On va conquérir la muraille de Chine à pied sur plus de 100 km et dormir chez l’habitant. Ce n’est pas une destination facile, mais le but est de se surpasser pour la cause. J’ai vraiment hâte! Les autres destinations sont aussi très intéressantes, et je compte bien en faire d’autres! Il y a, par exemple, l’Inde (Taj Mahal), l’Italie (le Colisée) ou la Jordanie (Petra Antique).

Toi qui voyages seule, appréhendes-tu les voyages de groupe?
J’en ai fait plusieurs depuis un an et demi et j’ai trippé! Chacun a ses propres motivations et c’est incroyable la complicité qu’on développe avec les autres. Voyager en groupe, c’est quelque chose de vraiment emblématique. Ce qui est vraiment bien avec le Challenge SRC, c’est que l’équipe de la Société de recherche sur le cancer accompagne les participants tout au long du processus. Ils encadrent, donnent des conseils et soutiennent la préparation de chaque participant durant plusieurs mois. Il y a plusieurs étapes et les membres d’un même groupe ont plusieurs occasions de se rencontrer avant le départ.

Qui peut s’inscrire?
Tout le monde! Il y a des participants de tous âges et de tous horizons. Certains défis seront plus exigeants et demandent davantage de capacités physiques, mais chacun peut trouver la destination qui lui correspond. C’est aussi une excellente occasion de se motiver à se remettre en forme. Et comme les défis sont courts, c’est aussi  accessible à ceux qui n’ont que deux semaines de congé. On doit également récolter entre 8 000$ et 12 000$, selon la destination choisie.

Quels conseils donnerais-tu aux participants pour récolter cette somme?
L’imagination est le meilleur allié: vente de garage, souper spaghetti, collecte de dons pendant les fêtes… Et comme je dois moi aussi recueillir des fonds, on pourrait organiser des activités tous ensemble pour mettre nos talents d’organisateurs en commun!

Vous rêvez d’explorer l’une des 7 merveilles du monde pour une bonne cause?
Pour en savoir plus et trouver la réunion d’information la plus proche de chez vous, rendez-vous sur challengeSRC.ca

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!