Publireportage
Getty Images/iStockphoto Happy couple

Le cégep: l’enseignement supérieur accessible et passionnant
Fréquenter un cégep est un choix important puisqu’il marque le début d’une carrière. C’est une formation qui mènera à l’université ou directement au marché du travail. Pour plusieurs, le cégep est aussi synonyme de retour aux études ou de perfectionnement.

Le DEC, qu’en pensez-vous?

Un DEC est un diplôme d’études collégiales obtenu après avoir réussi tous les cours d’un programme suivi dans un cégep. «Le programme préuniversitaire vise à outiller l’étudiant qui se destine à poursuivre des études universitaires grâce à une formation orientée arts et lettres, sciences humaines ou sciences de la nature selon le programme choisi. C’est à travers une variété de disciplines que l’étudiant acquiert les compétences nécessaires pour son cheminement aux études supérieures» explique Isabelle Morin, directrice adjointe des études aux programmes et à l’enseignement au Collège Ahuntsic. «Le programme technique, quant à lui, forme les étudiants qui souhaitent entrer plus rapidement sur le marché du travail sans toutefois exclure la possibilité d’études universitaires. Il contient une phase de formation générale, mais également des cours techniques spécifiques au domaine d’étude. Les étudiants peuvent ensuite intégrer le milieu professionnel ou poursuivre leur cheminement à l’université», poursuit-elle. «Il s’agit de voies distinctes qui offrent toutes deux une formation de qualité qui pose des bases solides, essentielles pour la réussite d’études supérieures ou d’une entrée en milieu professionnel».

Des formations pour les jeunes et les adultes
Le choix des programmes ne manque pas dans les cégeps. On compte plus de 120 programmes préuniversitaires et techniques répartis parmi les collèges.

Choisir son programme
Les études collégiales sont scindées en trois grands secteurs: les programmes de DEC préuniversitaires ou techniques, et les programmes d’AEC (formation continue).

Le secteur préuniversitaire comprend des programmes de deux ans ayant pour but la poursuite des études au niveau universitaire.

Le secteur technique, quant à lui, comprend les programmes de trois ans offrant une formation permettant à l’étudiant d’acquérir des compétences techniques et spécifiques pour exercer divers emplois sur le marché du travail. Il se décline dans sept grands domaines: les techniques biologiques, les techniques agroalimentaires, les techniques physiques, les techniques humaines, les techniques de l’administration, les communications graphiques et les arts.

Les cégeps offrent également différents programmes d’AEC (attestation d’études collégiales) à la formation continue, qui s’adressent à la clientèle adulte seulement. Les cours sont offerts de jour et de soir et permettent le perfectionnement professionnel, la réorientation de carrière ou la spécialisation. La durée d’une AEC est plus courte que le DEC et est directement liée au marché du travail. L’inscription à la formation continue se fait directement au cégep qui offre le programme choisi .

Ouvrir ses horizons
Votre choix n’est pas arrêté sur un programme en particulier? Le cheminement Tremplin DEC, offert dans de nombreux cégeps, est peut-être tout indiqué pour vous. «Le cheminement Tremplin DEC offre une panoplie de possibilités – il se déploie en plusieurs profils afin de répondre à différents besoins. Il permet entre autres aux étudiants indécis d’explorer des programmes variés et de mieux cibler leur intérêt. Il offre également aux étudiants la possibilité d’explorer certains cours et de suivre des cours préalables à l’admission de certains programmes d’études. Finalement, le Tremplin DEC peut aussi soutenir et contribuer à l’effort de francisation et d’intégration à la société québécoise pour des étudiants étrangers» détaille Mme Morin.

Certains programmes peuvent également être suivis en Alternance Travail Études (ATE), ce qui permet d’effectuer des stages rémunérés en entreprises pendant les études et d’acquérir de l’expérience pertinente à inscrire sur le C.V.

Toutes ces options sont disponibles pour les personnes qui souhaitent entreprendre des études et décrocher un diplôme synonyme d’une formation de qualité. «Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’études supérieures et que celles-ci s’avèrent exigeantes. Il faut y consacrer du temps et des efforts. Mais le jeu en vaut réellement la chandelle; les études collégiales sont l’une des clés d’une belle carrière» conclut Isabelle Morin, directrice adjointe des études aux programmes et à l’enseignement au Collège Ahuntsic.

L’admission au cégep – Comment faire?
Tout candidat qui désire être admis dans un programme de DEC dans un cégep membre du SRAM doit présenter une demande d’admission par Internet sur le site. La procédure est simple: il suffit de remplir un questionnaire en ligne et de répondre aux exigences indiquées à la fin du questionnaire afin de compléter votre dossier dans les délais requis. Toutes les opérations peuvent être effectuées en ligne.

Pour plus d’informations sur les programmes d’études collégiales et le processus d’admission, consultez le site.

Faites vite
Il est possible de soumettre votre demande d’admission dès maintenant pour la session d’automne 2015. Rendez-vous sur le site. Ne tardez pas afin d’être en mesure de compléter votre dossier avant la date limite du 1er mars, 23h59. Les dossiers qui n’auront pas été complétés à cette date ne seront pas traités pour le 1er tour des admissions, ce qui obligera les candidats à faire un nouveau choix de programme et de cégep parmi les places restantes.

Ne manquez pas la suite de ce reportage dans le cahier Éducation du 11 février prochain. Vous en apprendrez plus sur «La formation technique au cégep».

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!