Publireportage

L’école Antoine de Saint-exupéry

Capture2Bonjour chers partenaires,
Il y a quelques semaines, une enseignante de l’école Joseph-Charbonneau de la CSDM m’a contacté pour savoir si nous étions intéressés à disputer un match de hockey en fauteuil roulant contre le «Blitz», l’équipe de hockey de leur école. Elle accueille des jeunes âgés de 12 à 21 ans. Ils présentent tous une déficience motrice et certains d’entre eux présentent également une déficience sensori elle ou intellectuelle. Il n’en fallait pas plus pour que tout se mette en branle. Avec l’aide d’un de nos enseignants, tout a été organisé. C’est donc le 20 mai dernier que sur une base volontaire, certains joueurs du midget AAA Rousseau Royal Laval Montréal, de l’Espoir de Laval et des joueuses de notre sport-études hockey féminin ont pris part à ce match amical devant de très nombreux supporters.

Résultat : 6-0… pour le Blitz !

Capture3Comme certains nous l’ont mentionné, ils ont eu la chance de rencontrer des élèves motivés qui doivent relever quotidiennement des défis afin de développer leur autonomie fonctionnelle. Les mots motivation et persévérance prennent tout leur sens lorsqu’on voit les obstacles auxquels ces jeunes sont confrontés. Je suis persuadée que cette activité sera très enrichissante pour nos élèves et qu’elle servira d’inspiration pour plusieurs d’entre eux. Les succès de nos athlètes dans leurs sports respectifs ou dans leurs études sont des sources de valorisation et sont porteurs de confiance en soi. Mais il y a aussi d’autres éléments qui façonnent la personnalité et le développement de nos adolescents comme un engagement social dans certaines causes. Aux dires de Madame Mercier, l’instigatrice de l’évènement, ce fut le plus beau match depuis les dernières années. A la fin de la rencontre, nos élèves se sont prêtés au jeu et ont pris de nombreuses photos avec les élèves de Joseph-Charbonneau. À la demande de tous, cet évènement sera reconduit l’an prochain. Des liens sont tissés et nos élèves en ressortent grandis par cette expérience. Je voulais partager avec vous ce beau projet auquel ont pris part nos élèves-athlètes.

Sportivement,
Capture4

Responsable des programmes sport-études et langues-études,
école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry | (514) 325-0480 poste 17514

Projet Interâge à Wilfrid–Bastien

Projet InterageL’école Wilfrid–Bastien est une école primaire de presque sept cents élèves située à St-Léonard. Cette école est caractérisée par sa pluriethnicité, son fort sentiment d’appartenance et ces projets novateurs tels que l’intégration des technologies dans l’apprentissage. Inter@ge est un projet entrepris par Monsieur Pierre Poulin il y a plus de dix ans. Les élèves de 6e année enseignent aux aînés les rudiments des TIC et ce, dans les locaux de l’école Wilfrid-Bastien. Au fil des années, ce merveilleux projet a tissé des liens entre tous les participants et a solidifié le sentiment d’appartenance des élèves de notre école. Des miniprofesseurs sont nommés en début d’année, pour la première session d’automne. Ils donnent des cours d’introduction d’informatique auprès des aînés selon leurs besoins et leur niveau de compétence. La durée de ces ateliers d’informatique se situe entre 1h30 à 2h par semaine. Il y a une cohorte en automne, une en hiver et une liste d’attente aussi. Madame Pedneault, du centre des aînés du réseau de Saint-Léonard, est toujours impressionnée par le nombre de participants chaque année. Selon Pierre Poulin : « Les résultats sont étonnants. Tout le monde est enthousiaste. Les liens ainsi créés entre les générations sont fantastiques. De plus, huit aînés participants au projet ont créé leur propre blogue, via le service Blogspot. Certains des blogueurs sont très actifs. » Selon les témoignages, Interage immortalise une belle complicité impliquant deux générations différentes qui se rapprochent grâce à l’informatique. Cet apprentissage s’est avéré une révélation pour plusieurs aînées : « Je n’ai plus peur d’aller sur internet ». « J’ai créé des liens pour certains sites qui m’intéressaient le plus et de plus, je peux communiquer avec ma famille qui habite en Algérie. »

 

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!