Arrivé sur les écrans le 17 octobre 1968, le film poursuite Bullitt s’est rapidement imposé comme un incontournable pour les amateurs de voitures.

Pour les besoins de la poursuite – qui dure 9 minutes et 42 secondes –, deux Ford Mustang GT Fastback 1968 ont été requises, de même que deux Dodge Charger 1968. Dans les deux cas, une voiture était utilisée pour les scènes de poursuite (stunt car) et l’autre pour les prises de vues rapprochées, un hero car en termes cinématographiques.

Après le tournage, la Mustang de poursuite a dû être envoyée à la casse, trop endommagée pour être restaurée. Le hero car, de son côté, a été réparé puis acheté par un employé de la production de Warner Brothers qui l’a par la suite revendu. L’histoire de cette voiture portant le numéro de série 8R02S125559 est bien documentée. Kevin Marti, une sommité dans le petit monde de la Mustang, sait où elle se trouve, mais selon une entente avec son propriétaire, ne peut pas en divulguer davantage.

Surprise!
Par la suite, personne n’a eu de nouvelles de la voiture de poursuite, tout le monde étant convaincu qu’elle avait été détruite. Jusqu’à tout récemment… Le 28 février dernier, elle a refait surface sur le blogue Vintage Mustang Forum alors qu’elle a été découverte au Mexique, en cours de restauration. Selon Marti, cette épave serait bel et bien celle du film. Elle a été identifiée grâce à son numéro de série (8R02S125558) et aussi par les modifications qui avaient été apportées par l’équipe technique – tours de suspension renforcés, ressorts avant à rendement élevé (heavy duty), amortisseurs Koni, etc. De plus, tous les dommages causés par les cascades sont encore présents.

Pour le moment, cette Mustang pour le moins spéciale est en train de revenir à son état premier, celui du film. Ses propriétaires n’ont pas l’intention de la vendre. Mais gageons que le prix de cette voiture risque d’être très élevé, tellement le film est devenu mythique. Nous ne serions pas surpris si nous retrouvions cette Bullitt (qui ne s’appelait pas Bullitt à l’époque, c’est juste après que cette Mustang a été ainsi baptisée) dans un encan comme Mecum ou RM Sotheby’s. Sans doute que son prix reflètera le prestige du film dans lequel elle a été la vedette il y a tout près de 50 ans.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!