Dans le but de développer de nouveaux produits de qualité, les constructeurs automobiles s’arment habituellement d’un gros département de recherche et de développement. Cette équipe s’occupe de concevoir les prochaines technologies et d’améliorer celles qui existent déjà. Évidemment, ces genres de tests mènent nécessairement vers une panoplie de trouvailles inusitées. Récemment, deux ingénieurs chez Ford se sont inspirés d’une technologie existante et l’ont adaptée pour l’automobile.

Un climatiseur crée une condensation importante qui se forme sur les parois de l’élément refroidissant. Cette eau est de qualité et elle est facilement accessible, peu importe le lieu où vous vous trouvez. Dans certains pays sous-développés, on a utilisé une technologie semblable pour fournir de l’eau potable à des communautés qui n’y ont pas accès. En voyant cette innovation fort utile, Doug Martin et John Rollinger ont travaillé à l’installer dans une voiture.

Leur projet On-the-Go H2O fonctionne très simplement. Avec l’aide du climatiseur, une certaine quantité d’eau est récupérée, traitée, puis pompée vers l’espace entre le conducteur et son passager. Ainsi, on s’assure que les individus qui prennent place dans la voiture restent bien hydratés. En Amérique, ce genre d’équipement peut sembler rapidement superflu. Cependant, certaines régions plus reculées de l’Asie ou de l’Afrique peuvent facilement tirer profit d’une distributrice d’eau potable portative.

Le principe est simple, mais d’une grande utilité. Les ingénieurs de chez Ford ont ciblé un besoin et ont adapté une solution au problème. C’est dans ces moments bien précis que je me questionne à savoir pourquoi nous n’y avons pas pensé plus tôt.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!