Lors de la présentation du rapport du premier quart de 2017, le Président du conseil d’administration de BMW AG, Harald Krüger, a précisé quelques détails au sujet des plans à court terme du constructeur.

D’abord et avant tout, les ventes de véhicules électriques et électrifiés vont bon train chez BMW. Durant les trois premiers mois de 2017, on a vendu deux fois plus de modèles hybrides rechargeables, de BMW i3 et de BMW i8 que durant la même période l’an dernier. L’arrivée du MINI Countryman S E-Hybrid cet été portera à neuf le nombre de modèles électrifiés chez le constructeur allemand.

Rappelons qu’au Canada, outre les i3 et i8, BMW vend la 330e, la 740Le et le X5 xDrive40e, soit des hybrides rechargeables. Nous aurons également droit au Countryman S E-Hybrid. M. Krüger a confirmé l’arrivée de 20 modèles, nouveaux ou redessinés, cette année, et un autre 20 l’an prochain. La division moto, BMW Motorrad, recevra également 14 nouveautés cette année.

Parmi eux, on retrouve la nouvelle génération du VUS compact X3 d’ici la fin de l’année. Elle proposera entre autres une version 100% électrique, qui devrait être dévoilée en 2020. En 2018, on assistera à la commercialisation de la BMW i8 Roadster, dotée d’un toit amovible, du BMW X2 – une version sportive du X1 – ainsi que du X7, qui deviendra le plus gros VUS du constructeur. Du côté de Rolls-Royce, la Phantom VIII, entièrement nouvelle est basée sur une plateforme dédiée à la marque de prestige, sera également lancée.

En 2019, un modèle MINI 100% électrique apparaîtra. Ce n’est pas le premier véhicule de la marque munie d’une motorisation électrique, puisque la MINI E avait été mise sur la route comme projet-pilote dans certains pays en 2009 et en 2010. Toutefois, ce nouveau modèle sera leur premier 100% électrique de production de masse. En 2021, on verra apparaître la iNEXT, le prochain tour de force technologique et « un plus gros véhicule » pour la division BMW i.

Pas de scoop ici, on avait déjà publiquement annoncé la venue de tous ces modèles. On tenait quand même à vous le rappeler.

Enfin, d’ici 2025, BMW équipera tous les moteurs à combustion d’un système de récupération d’énergie, promettant une réduction d’émissions de CO2 de 5 à 7 pour cent. Le constructeur travaille également avec Toyota sur la technologie de piles à combustible. M. Krüger a mentionné que les motorisations diesel représentent un toujours un élément important pour le marché européen, et que sans elles, on ne pourra rencontrer les normes d’émissions polluantes de 2020, établies par l’Union européenne.

Aussi dans Automobile :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!